Dimanche 12 Septembre 2010: so long, le Québec… (Pointe-à-la-Croix > Saint Quentin)

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Et oui! Je suis à Saint Quentin, Nouveau Brunswick! Hier, j’écrivais que ce jour serait du repos et la route vers Saint Quentin…mais à vrai dire, je pensais que c’était plus près. Résumé d’une journée pas si reposante.

Réveil tardif, normal pour un a priori chabate. Je lance le feu: ce matin, c’est grand luxe, toasts au menu! Miom. Classique: petit dèj-remballage-etc, mais en encore plus relax que d’habitude. Départ vers 11h de mon super camp-belvédère.

Descente périlleuse: plusieurs fois, je dois descendre de Trekounet. Quelques courses à Pointe-à-la-Croix…et hop, direction le Nouveau Brunswick!

Récolte de cartes et infos en tous genres à Campbellton, le bled néo-brunswickois en vis-à-vis de Pointe-à-la-Croix. Courses. Vieux coup de stress « et merde ça y est j’ai perdu mes lunettes ». Dose d’internet…et hop, direction la route 17, et Saint Quentin.

La madame de l’info touristique m’avait dit 60 km: cool, chabate quoi. Seulement, le panneau à la sortie de Campbellton dit 87 km, alors que j’en ai déjà 21 au compteur. Yeeh, laisse tomber, je vais camper dans un coin, et je ferai mon pélerinage demain.

Je roule donc peinard, à travers le bois, sur la route 17. La madame infotouristique m’avait dit qu’il y avait quelques côtes, enfin, surtout une. J’ai bien vite vu de quoi elle parlait: partant du niveau de la mer, il faut grimper sur un plateau à environ 300 m d’altitude. Une belle côte, pas trop raide, mais pas mal longue et traitresse. (Ah, c’est fini! …ah, non…)

Une fois sur le plateau, ça monte et descend gentiment. Je roule nonchalamment, ne sachant pas si je pourrai atteindre la ville avant le soir.

En cours de route, je constate que bien des motoristes font un bel écart en me dépassant: la conduite semble plus civilisée qu’au Québec.

Il suffisait que je pense ça pour qu’un abruti me frôle à toute allure en me jetant sa canette de soda mecdo même pas vite dessus. Heureusement, la bombe est passée au dessus de mon coude, sans déverser sa saloperie collante sur moi. Ouf. Le temps de réagir, la voiture avait disparu: pas pu noter le numéro. Mais c’est peut être pas plus mal: ma vengeance n’aurait pas été sympathique…Rock Im Park 2008, pour les intimes.

Arrêt bouffe vers 15h30 sur un terrain à vendre. La tarte aux fraises Gaudet (me semble que c’est ça la marque) est pas si pire.

Je vois ensuite un panneau « Saint Quentin 38 km ». Hum, me dis-je, c’est pas si loin, en en mettant un coup, je peux y être avant la nuit, et ainsi avoir plus de chances de rencontrer la personne qu’on m’a recommandée. J’oublie donc ma douleur au genou gauche, et retrouve ma forme des entraînements montréalais à vide d’antan, pour arriver relativement tôt. À 18h30, je crâne devant le panneau « Saint Quentin, capitale de l’érable atlantique », pris en photo par une madame, et en compagnie de sa mère. Les gens capotent que je viennent de Saint Quentin en France. Jasette habituelle. C’est l’anniversaire de la preneuse de photo et sa soeur jumelle. Bonne fête!

Elles m’indiquent où habite R., que connaît le grand-père de mes cousins qui n’est pas mon grand père. Je fais quelques kilomètres, arrive à ladite maison, et suis accueilli comme un prince par R. et V.. Petit verre de vin, jasette autour de mon itinéraire, etc. Supersoupe! R. a 8 frères et 7 soeurs. Une vraie équipe de rugby! : )

Ils m’offrent une douche et l’hospitalité pour la nuit…on peut difficilement rêver mieux. Ah si, une petite visite du village, en prime! MERCI R. ET V.! D’ailleurs, merci aussi à C. et T. pour avoir rendue possible cette rencontre.

Je suis donc maintenant installé comme un pacha, sur un lit, avec électricité dans la chambre, et tout.

Demain, retour à Campbellton ou route 180 vers l’est.

Roulé 5h34 à 19.2 km/h, soit 107 km aujourd’hui. On a vu mieux comme repos.

Hop, au lit! Bouénasse notchésse.

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Dimanche 12 Septembre 2010: so long, le Québec… (Pointe-à-la-Croix > Saint Quentin)

  1. claire dit :

    Ah c’est super ces rencontres !!! Profites !! moi c’est ça que j’aime dans les voyages !!! Continues bien Rémi !!!

  2. Cath dit :

    Vraiment fiston, tu m’épates …
    T’es bientôt bon pour la grande boucle.
    Je vois que tes quadriceps ont doublé de volume.
    A part ça, j’aime le reflet du ciel sur la rivière Restigouche.

  3. Tiabricot dit :

    Il est mignon le bébé pont Jacques Cartier! Le mi-pont… Le pont coupé… le simili Pont…
    Une énorme Hola (Ola? Oh là? Aula?) pour la photo devant le panneau de Saint-Quentin.
    Je te jalouse d’avoir été au dessus des nuages, et je me moque ouvertement de ta bouille bouffie sur la photo. Qu’on se le dise!

  4. aude dit :

    Et alors, nous aussi on veut tout savoir sur Rock Im Park 2008 maintenant!^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s