Mardi 14 Septembre 2010: repos utile (Salmon Beach > Village Blanchard)

image

image

image

image

Hier soir, mon genou commençait à sentir qu’on a roulé plus de 90 km par jour 5 jours d’affilée. Donc aujourd’hui…relax!

Le but du jour est d’aller chez M., que j’ai rencontré la veille sur la route 180. À pu près 80 km, selon mon GPS.

Réveil tardif, un peu avant 9h. Petit déj royal: avec le beurre de peanut acheté la veille et le sirop d’érable de R., je me fais des bons gros sandwiches peanut-banane-érable bien arrosés, le bonheur! Envers du décor: j’ai déjà tué 1/3 de la bouteille de sirop…

Évidemment, les traditionnels beurre de peanut-beurre d’érable et beurre de peanut-nutella sont aussi de rigueur. Le déjeuner à 1500 calories, quoi.

Remballage, changememt de la chambre de la roue arrière de Trekounet qui fuit depuis un moment, nettoyage de réchaud. Ready to go! Je lève le camp vers 11h20.

Je n’appuie que très peu sur les pédales: l’objectif est de se ménager. Vitesse de croisière autour de 20-22 km/h, histoire d’avancer un peu quand même.

Je traverse tous les petits villages entre Bathurst et Caraquet. C’est assez rural: quelques petits prés, des granges. Tout le monde a son drapeau acadien (bleu blanc rouge, avec une petite étoile dans le bleu). Achat de carottes à un producteur sur le bord de la route, qui répond à mon interrogation de la journée: il y a 40-45% de francophones au Nouveau Brunswick. Cela me pousse à re-réfléchir à l’idée d’un Québec indépendant. Qu’adviendrait-il des minorités francophones dans un Canada sans Québec? À méditer et réfléchir encore…

Il fait gris. Quelques gouttes tombent à un moment donné, mais rien de très sérieux.

Mon genou tient le coup dans cette ride sans gros effort. Ou peut être est-ce l’ibuprofène du petit déjeuner qui le fait taire. Une brise souffle, mais n’est pas gênante. Tout roule!

Rendu à Caraquet, petit arrêt internet dans une auberge. La dame m’indique aussi l’adresse de la boulangerie recommandée par R. et V.. Fini le bazar électronique, j’y roule! Je n’ai pas mangé depuis mon déjeuner de 27364 calories…donc je crève de faim.

En chemin, je tombe sur…M., mon hôte de ce soir, venu à ma rencontre, qui cause avec d’autres cyclistes! Arrêt jasette, puis route ensemble vers la boulangerie en question.

Évidemment…c’est fermé!

Route vers la maison de M.. Je peine à rester dans sa roue avec mon rythme d’animal malade. Arrivé, j’ai droit à une douche chaude, un bon repas, et une chambre privée. Encore une fois, je suis un prince…MERCI M.!

En plus, j’ai accès au net et à un ordi. Séance geek.

Petite sortie du soir: on va boire un petit coup à Shippagan, à quelques kilomètres de là, en pickup à 16.9 L/100km. Merci encore M.!

Les stats: 76.3 km à 19.6 km/h de moyenne, soit 3h53 de nonchalance. Pointe à 45.5: c’est tout’ plat’ icitte! Seulement 173 m de dénivelé.

Demain, petit tour de pickup jusque Miscou proposé par M. Miscou est une petite île-détour à la pointe de la péninsule acadienne, qui me coûterait un jour sinon. Après ça, petite étape « repos de genou » encore, en longeant le littoral.

Bonne nuit les petits!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Mardi 14 Septembre 2010: repos utile (Salmon Beach > Village Blanchard)

  1. Guillaume dit :

    Salut Rémigne,
    petit édito…un Québec indépendant n’engendrerait rien de négatif pour les minorités francophones.
    Depuis déja 100 ans, le sort de celle-ci est précaire et elle s’éteint de façon inquiétante. Jè ne vois cependant pas le problème de greffer l’Acadie au Québec, le Nouveau-Brunswick en verraient un problème lui.
    Le nationalisme acadien est beau à voir et leur accent est beau à entendre!

    • zboud dit :

      Ouai, c’est pas faux…mais est ce que les Acadiens voudraient être greffés au Québec? Je trippe sur les casiers à homard bleuétoile-blanc-rouge en tous cas!

      • Guillaume dit :

        c’est une bonne question
        les Brayons voudraient peut-être plus que les Acadiens ..ou l’inverse je sais pas.
        ca dépend de l’Attitude de ben du monde…
        En as tu rencontré des Brayons? Ma mère est d’ailleurs brayonne ……et souverainiste!

      • zboud dit :

        Non, pas de Brayon…mais c’est clair que ça dépend de tas de trucs. Un joli micmac :D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s