Samedi 2 Octobre 2010: automne, es-tu là? (Sussex > Saint John)

image

image

image

image

image

image

image

Une petite étape peinarde! Du soleil, de la pluie, des couleurs…une raffinerie, un aéroport…désolé, les photos sont pas top, j’en ai pas pris beaucoup aujourd’hui.

Réveil à 6h…pfouuu, je me suis endormi tard et j’ai roulé plus de sept heures hier, hop je redors! 40 minutes plus tard, un bruit inhabituel franchit les boules quies et me réveille.

/!\ ALERTE, ALERTE /!\ L’étanchéité de mon abri est compromise! Des grosses gouttes, probablement suite à des infiltrations de la pluie qui tombe sans relâche depuis hier soir, et aidées par la vétusté des lieux, tombent et éclaboussent la tente et mes affaires. Évidemment, pas de double toit cette nuit: j’ai oublié la perceuse pour planter les sardines dans le béton chez Home Dépôt.

En catastrophe, je traine Hubba dans un autre coin, encore sec, et qui semble vouloir le rester. Les dégâts sont très limités: à peine quelques gouttes dans la tente. Ouf!

Par contre, là, je suis réveillé, plus de motivation à dormir. Hop hop, déjeûner…argh, plus de sirop d’érable!

Pendant que je remballe mon bazar en déprimant car la pluie ne cesse de ne pas arrêter de tomber, la madame d’hier revient, pour la promenade matinale des toutous. Oh, elle me propose un café, et une douche! Café, no thanks, mais douche oui merciii!

Je finis de remballer, lubrifie Trekounet, puis la suis jusque chez elle, à 200 m de là. Ah, une douche, yeeha! Elle doit partir, elle me laisse chez elle comme ça. MERCI madame dont je ne connais pas le nom!

Je prends ensuite la route, après une tentative infructueuse de connexion au net à la bibliothèque de Sussex, et un remplissage de bouteille d’huile dans un garage du coin. Évidemment, il pleut toujours hein, précision inutile!

Je suis la route 111. Il fait tout gris, mais les couleurs automnales sont vraiment jolies.

La pluie cesse! Bon, je garde les imper, ça va retomber, c’est sûr…ah?! Non? Bon, je crève de chaud, dans le doute, toutes les coquilles souples finissent sur le porte-bagages.

Rouleroule, dans la campagne néo-brunswickoise. Des vaches, des chevaux, y’a tout ce qu’il faut.

J’ai le choix entre deux routes pour aller jusque Saint John: la 111, qui fait le détour par Saint Martin, sur la côte, et la 820, qui coupe direct par la campagne. Je demande son avis à un des deux quidams qui nettoient un camion-citerne. Il ne me dit pas grand chose que la carte ne m’ait déjà dit…

C’est marrant, il dit « klik » pour dire kilomètre, il doit être militaire ou fan d’armée. Il me confirme que la 820 est aussi bien asphaltée que la 111.

Comme je voudrais arriver à Saint John assez tôt pour visiter avant de prendre le ferry le soir (on va y revenir…), hop, 820 it is! C’est une jolie petite route.

Alors que je passe au dessus de ruisseaux amplement gonflés par les pluies de la veille, le soleil commence à percer! Aaaaah, je vous dis pas comme ça fait sourire de se faire chauffer le dos par les UV, puis finalement de devoir sortir les Ryders (mes lunettes de soleil)!

Je roule et roule. Je suis parti de Sussex un peu après 10h, mais pas envie de m’arrêter avant Saint John.

À un moment, j’entends un petit « gling-gling » derrière moi. Je me demande si j’ai un truc qui frotte ou quoi…je regarde derrière moi…yiii un gros chien. Bon, pas de panique. J’accélère. La bête ne semble pas aggressive, mais pas envie de me faire sauter dessus quand même.

Ptain, ça court vite un chien! Le molosse tient le 32 km/h en faux plat au moins aussi bien que mes jambes fatiguées. Un kilomètre plus tard et deux pickups évités, il finit par lâcher l’affaire. Je crois qu’en fait il voulait juste faire la course. Dans ce cas, moi: 1, chien: 0! :D

Il fait maintenant bien beau…et Saint John est en vue. Première attraction: la grosse raffinerie Irving. Oh, que c’est beau! …

Pause dans une énorme épicerie pour racheter du sirop d’érable et une brosse à dents (la mienne a disparu!). Autre pause dans une boulangerie pour augmenter encore mon stock de vivres déjà débordant.

Je finis par arriver dans le centre ville. Enfin un bout du centre ville: Saint John est super-bizarre, comme coupée en deux par le fleuve Saint Jean. (Google maps est votre ami!)

Petite visite, grosse pause bouffe-internet près de la bibliothèque. Je me renseigne ensuite sur le traversier pour Digby, en Nouvelle Écosse, qui doit partir à 23h. Argh, en fait, y’en a pas le samedi soir! La dame du parc de Fundy a dû se planter. Cerise sur le gâteau, ils ne savent pas s’il y aura un bateau demain à midi, apparement il y a un problème mécanique quelque part. Ils sauront ce soir. La grosse loose!

Je me dirige alors vers l’attraction locale: les « reversing falls », des chutes d’eau qui, selon la marée, sont dans un sens ou dans l’autre. Quand j’y suis, la différence de niveau n’est pas énorme, mais en effet, c’est la mer qui se déverse dans le fleuve!

La vue est pas mal, surtout avec l’usine Irving de pâtes et papiers juste à côté.

Il commence à se faire tard: il est temps pour moi de chercher un endroit où planter la tente. Je prends la route 100 et commence à sortir de la grosse ville, lorsque je passe devant un gros cimetière. Ah bah voilà! Derrière le hangar d’entretien, un petit terrain, plus ou moins abrité du vent, et un peu des regards, pas trop proche de la route…ça le fait!

Je m’installe et re-mange, puis appelle le terminal des traversiers. Ils ne sauront que demain matin si un bateau partira à midi! Quelle misère…je serai donc fixé demain. Si pas de traversier…je devrai tuer un jour dans les parages: bof, je préférerais avancer.

Roulé 96.2 km en 5h05 aujourd’hui, soit 18.9 km/h.

Demain…on verra bien, selon le bateau.

Une Newfie joke pour finir…je commence à comprendre pourquoi le bouquin a été abandonné: il est pas supersuper. Bref. Je la mets en anglais, elle sonne bien mieux comme ça. Je pense que c’est celle qui me fait le plus (sou)rire depuis le début!

One Newfie thinks that if an apple a day keeps the doctor away, and an orange a day keeps the nurse away, why not eat onions and keep everybody away?

Ahahah!

Bonne nuit!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Samedi 2 Octobre 2010: automne, es-tu là? (Sussex > Saint John)

  1. ju dit :

    hey! passé à montbrehain aujourd’hui pour le p.s. du dernier mail et passage par chez toi!! blablatage avec tout le monde et reparti avec un délicieux pot de confiture (merci encore!!)!!
    je sais que tu as pris le ferry j’ai hâte de lire la suite!! take care et à tantôt!!! au fait t’as gagné un chopper?? noudidjiou même pas je suis averti!!!

  2. Arnaud dit :

    Pour être franc, un pan entier du mur demeure tout blanc(euh environ 50 cm sur deux mètres..) . TOUTEFOIS, nous venons de recruter un second agent. J’ai nommé : Popé . Il part en mission très régulièrement (la retraite, il faut bien en faire quelque chose ) et nous sera d’une aide précieuse. Son premier objectif : une super croisière en méditerranée sur un bateau plein de quinquagénaires. Le rêve :D

  3. V. et R. dit :

    Salut Rémi, donc tu as épuisé ta réserve de sirop d’érable de R.? Nous t’en refilerons un jour lorsque tu repasseras dans le coin :o) Bon courage malgré la pluie, le vent, etc. V. et R.

    • zboud dit :

      Merci merci! Oui oui, la bouteille de R. n’a pas fait long feu. Je peux vous en acheter par fût de 5 litres? :D

      • V. et R. dit :

        Pour le sirop d’érable, R. va peut-être se rendre à St-Quentin Picardie en décembre prochain. Si tu es dans le coin, tu avises R. et il te fera une livraison de sirop d’érable. Elles sont très belles tes photos. Bonne route en N.-É. :o)

      • zboud dit :

        Voir R. à Saint Quentin ferait bien plaisir! Merci du commentaire :)

  4. Ju dit :

    Bbbmmmfffpppmmmouaiiiisssss….

  5. Ju dit :

    Et jpense que les chiens prennent juste ça comme un jeu, je me souviens que mon chien aimait bien courir après les « trucs » qui allaient vite. Et un gars à vélo, ç’en est un !

  6. Cath dit :

    Diable, j’imagine la scène tragique, le molosse bavant-raclant-gueulant, le Rémi pédalant-en nage-maugréant, tout ça à 32 km/h sur un faux plat, on est mdr
    et en plus t’as gagné, alors je dis : Bravo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s