Dimanche 10 Octobre 2010: « comme un punk en hiver » (Earltown > Merigomish)

image

image

image

image

image

image

image

image

Aujourd’hui, jour exceptionnel: on est le 10/10/10! L’occasion de se remémorer ce qu’on faisait le 01/01/01, 02/02/02, etc…alors, pour moi:
01/01/01: je glandais probablement dans un château picard pour le nouvel an
02/02/02: en cours d’histoire, écrire la date m’a fait tripper
03/03/03: pareil en cours de maths
04/04/04: trop de travail pour faire attention à la date
05/05/05: les concours! Ahhh…
06/06/06: échange de textos avec J.L., « joyeux jour du diable »
07/07/07: adieu, les Ponts! Bonjour T.I….
08/08/08: Sussex, nous voilà!
09/09/09: bon, va peut être falloir commencer à trouver quelque chose lié aux joints hydrauliques…
10/10/10: récapitulation des 10 premiers jours N/N/N, écriture de ces lignes.

Comme le temps passe…allez finies les conneries, maintenant, les choses sérieuses.

Je me réveille un peu après 7h. Comme hier, fait frais! Par contre, il n’y a pas un nuage. Hop, j’allume le feu (héhé…Dour 2009 inside!), finis par faire convenablement brûler/tomber dans la cendre/pas assez gratiner mes toasts, puis déjeûne. Au moment de remballer, Hubba me rappelle un peu Pompéï: y’a plein de cendres partout. Regonflage d’Airzound, et hop, on the road again, avec un seul gant.

Ouatchebah, il fait pas chaud. Surtout quand le vent s’y met…Mes phalanges et orteils pleurent un peu, mais hophop, on mouline, ça réchauffera.

Quelques kilomètres après mon départ, ouah! Une scierie à vapeur transformée en musée. Évidemment, le dimanche, ça ouvre à 1h, et il est…à peu près 10h. Bon, tant pis…je me console en admirant une « petite » éolienne Enercon. Elles sont trop belles, les Enercon!

Je rejoins la route 4. C’est une route plus importante que celle sur laquelle j’étais jusqu’à présent, mais en ce dimanche matin, il y a relativement peu de trafic. Tout le monde est à l’église…sans rire! Les parkings des églises sont pleins.

Apparemment, quelqu’un rend service là bas à 11h du matin le dimanche, parce
que devant chaque église, c’est marqué « Sunday service 11am ». Peut-être qu’ils font la vidange des autos, puisque tout le monde y va motorisé. Hum. Désolé à tout le monde pour le jeu de mot pourri, et à mes mamies pour le blasphème :)

Bref, je suis pas seul sur la route pour autant. Aujourd’hui je me suis fait klaxonner plusieurs fois parce que j’allais pas assez vite: encore des abrutis qui n’ont pas compris le sens du panneau « share the road » (« partageons(ez) la route » en français). Par contre, j’ai croisé un motard en Harley, tout noir, casque bombe, foulard et lunettes, et il m’a fait signe! Trekounet, ce gros cube.

Je reviens aux abrutis pour un petit instant « haine du monde », mais pas très sérieux, qui me fait en fait rigoler. Ici, il y a plein de corbeaux. Mais plein, plein quoi, genre concert de croacroa dans le bois. Et quand il y en a qu’un, il faut toujours qu’il fasse son croacroa tout crécelle, pas mélodieux, tout pourri, quand je roule peinard, et que je profite du spectacle. Bref, j’aime pas les corbeaux. Alors des fois, quand ils lachent leur croacroa tout naze, eh bin je leur réponds un « ooaah, mais ta gueule! » (même s’ils ont pas de gueule, je sais…je vois déjà le comité ornithologiste s’insurger!). Ou sinon, quand ils sont simplement peinards sur le bord de la route, je leur crie dessus en passant, c’est marrant aussi. Notons que le premier point marche aussi avec  certains chiens qui m’aboient dessus quand je passe. J’aime bien les chiens hein, mais pas comme ça.

Je suis conscient qu’il est possible que ce voyage relativement solitaire me rende fou, oui.

J’arrive un peu après midi à Pictou, mon but de mi-journée de cette étape. Classiques ravitaillement-internet-pique nique. Sauf qu’il fait 9°C et du vent…l’automne se fait sentir! Comme quand des feuilles viennent se mettre dans mes roues et faire frcht frcht…

Au passage, petit état des lieux de la transmission de Trekounet: je ne peux quasiment plus appuyer quand je suis sur le grand plateau, sinon, ça saute: la chaîne est usée. Je pense (j’espère) pouvoir rouler encore environ 400-500 km avant le changement fatidique: je vais tenter d’aller jusque Sydney comme ça. (Regardez la carte!) Au pire, je serai en rade, ou limité à 10 km/h, au milieu de nulle part, ce sera rigolo!

Je repars donc, direction New Glasgow (très original pour une ville de Nouvelle Écosse, hein?). Je prends le pont-digue-raccourci-autoroute, par lequel passe la route touristique. (Maintenant, c’est un soleil levant sur le panneau.)

Vous vous demandez sûrement, petit curieux que vous êtes, d’où vient le titre d’aujourd’hui, ou en quoi il est lié à mes péripéties d’aujourd’hui. Eh bien, c’est juste une chanson des Wampas, que j’ai eu dans la tête, et qui pourrait s’adapter à mon cas. Écoutez la, elle est cool!

Je roule un peu dans New Glasgow, et me trompe de chemin pour repartir. GPS, deuxième utilisation!

En cette fin d’après-midi, le soleil est agréable, et me réchauffe un peu. J’en arrive même à entrouvrir toutes les fermetures éclair (3 couches) dans les faux-plats!

Il est environ 17h quand mon compteur franchit le « seuil d’acceptabilité journalière » de 100 km. Cherchons un endroit où se poser…tiens, une maison à vendre, inoccupée, le gazon pas tondu, avec un lac, ou un bout de mer, ou autre étendue aqueuse, au bout. Je suis bien visible depuis la route…whatever, pas envie d’aller plus loin, un bouton rouge à l’entrejambe me démotive.

Roulé 106 km à 20.1 de moyenne, soit 5h15, en ce 10/10/10.

Demain, repos-route du soleil levant.

La bonne nuit!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dimanche 10 Octobre 2010: « comme un punk en hiver » (Earltown > Merigomish)

  1. j L dit :

    HEY c’est vrai « joyeux jour du diable » quelle mémoire!!
    reviens vite avec tout ce froid qui arrive!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s