Mardi 12 Octobre 2010: repos chez Bernie (Antigonish > West Bay)

image

image

image

image

image

image

image

image

image

En ce jour de chabate (vraiment, cette fois, pas comme hier), je me réveille vers 7h. Ouatchebah, il fait pas chaud. Ah bah oui tiens, la moitié inférieure du vestibule de Hubba est solide…ou plutôt, solidifiée par la condensation gelée.

Hop, on enfile la quasi-totalité des affaires hors-vélo, et on s’active à préparer le déjeûner! Le manque de gant gauche se fait sentir. Le thermomètre dit 2 degrés…c’est frais!

Déjeûner, réchauffage de pieds dans mon duvet, puis remballage de Hubba trempée: le timide soleil, qui a fini par se lever, n’a pas suffi à la sécher.

Je reprends ensuite la route, équipé des imperméables malgré le beau temps: une couche de plus contre le vent frais.

Je suis pour un petit moment obligé de suivre la grosse Transcanada Highway. Plein de trafic, un accotement souvent ridicule…que du bonheur!

Le beau temps me permet d’enlever rapidement quelques couches…ça fait plaisir! Par contre, je garde les couvre-chaussures, qui sauvent mes orteils d’une mort certaine.

Après quelques kilomètres, je tourne à gauche sur une petite route, pour suivre la route touristique « fleur de lys trail » (en français dans le texte!). Ah, que c’est agréable! Plus de trafic, une route plus étroite, des petits vallons…et on voit la mer.

En haut d’une côte, je croise un pickup. Le mec s’arrête et me demande si mon trip se passe bien! Jasette en blocant le trafic. Il m’offre une petite bouteille de coke light…merci merci. J’en bois par politesse…mais j’avoue que ce sont les buissons de l’office de tourisme de Port Hastings qui ont le plus profité du benzoate de sodium. L’homme m’indique l’adresse d’un Écossais qui pourrait peut être me rencarder pour un bateau…mais il n’y a personne quand je vais toquer à la porte. Tant pis!

Je continue sur cette route sympathique. La transmission de Trekounet fait de  plus en plus « fin de vie » et commence à glisser sur le deuxième plateau aussi. J’aimerais trouver un vélociste avant d’attaquer mon tour du parc de Cape Breton…

Quelques kilomètres avant d’arriver à Port Hastings, qui est mon but de demi-journée de ce chabate, encore un passage obligé par la grosse route. Obligé parce qu’il n’y a qu’une seule digue qui franchit le bras de mer…allez, on y va. « On bloque pas le trafic, on EST le trafic! »

Après une petite côte de l’autre côté de la digue, j’arrive à l’office de tourisme de Port Hastings. Je demande s’il y a un magasin de vélo dans le coin…négatif, on me renvoie vers Wal-Mart (=Cora) ou Canadian Tire. Argh. Ah si, réflexion faite, peut être que quelqu’un pourra m’aider: Bernie, de Bernies Bicycle Repairs.

Grosse pause internet. Jasette avec un mec en sortant du bureau d’info touristique: son ton de voix dit « ah, que je t’envie!! », c’est marrant. Pique-nique, et je rencontre Bernie là-même. Petit bonhomme édenté, moustachu, à casquette et à strabysme. Un personnage! Super bavard, toujours un truc à raconter, et ne se gêne pas pour dire « fuck ». Il est aussi batteur, et pompier! Trop fort.

Je monte jusque son atelier à quelques centaines de mètres de là. En fait, il y a là en plein air un TAS de vieux vélos que les gens ont mis à la poubelle, ou donné. L’atelier a commencé quand le maire a constaté que le système local de traitement des déchets devait se débarasser de 1500 vélos par an. Truc de fous.

Il y a dans ce bric-à-brac toutes sortes de vélos, du chopper west coast aux roulements usés au Motobécane de route…mais surtout plein de Supercycle et CCM, les marques de Canadian Tire et Wal-Mart.

Des vélos d’entrée de gamme et pas forcément très récents, donc: pas de cassette ni de plateaux pour Trekounet. Par contre, Bernie me déniche une vieille chaîne, un peu rouillée mais en état, qui pourra m’aider à aller jusque Sydney si jamais la mienne ne veut vraiment plus continuer. MERCI Bernie!

Je reprends ensuite la grosse route, jusque Port Hawkesbury. Ravitaillement en grassucreries, ananas, pâtes et riz…et achat de formidables gants de chasse en polaire camouflage chez Wal-Mart. Y’avait pas d’autre coloris, ni d’autre fournisseur. En tous cas ils devraient tenir un peu plus chaud que mes mitaines de vélo lors des gelées matinales…

Je continue un petit peu sur la route 4, relativement fréquentée, pour finalement prendre le raccourci vers West Bay, bien plus tranquille. Je me trouve un terrain à la barrière délabrée et au panneau « no trespassing » arraché et tout pourri. Allez, déjà 82.6 km en 4h06, soit 20.1 de moyenne, c’est un gros chabate…pas envie de chercher plus loin.

Le sol est assez spongieux. J’espère ne pas me réveiller dans une grosse flaque d’eau. C’est quand même bizarre: je suis en haut d’une colline!

Sur ce, bon épisode 5×03 de Dexter! :D

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mardi 12 Octobre 2010: repos chez Bernie (Antigonish > West Bay)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s