Lundi 15 Novembre 2010: pluie suisse (Chardonne > Gaillard)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je suis fatigué, je dois me lever tôt demain, alors je vais bâcler faire vite!

Ce matin, je pars à peu près comme d’habitude…mais dopé par un super déjeûner de triathlète. Merci encore J.-P.! Au plaisir de se revoir, bonne chance pour les prochaines courses.

En partant, tiens, une petite route qui monte dans les vignes. Enfin, qui monte…20%, c’est pas de la montée, c’est de l’escalade! Je m’échauffe en montant le plus haut possible…puis redescends sur la bonne route. Ça fait un peu mal aux poumons, comme ça, bime, c’est un peu de la torture. Mais une si belle pente, c’était trop tentant…

Je pars donc, direction Genève. Il fait bien gris et brumeux, mais la vue est quand même jolie. Bien sûr, j’aurais apprécié l’avoir encore plus dégagée!

Rouleroule, je longe le majestueux Lac Léman. Je traverse des patelins qui sont entièrement en circulation alternée tellement les rues sont étroites…jamais vu ça.

Après la descente depuis chez J.-P., la route est à peu près plate, sauf bien entendu à Lausanne. Il m’avait mis en garde de rester en bas, parce que c’est une ville verticale. Mais comme je vais pas revenir ici de sitôt a priori, je me suis dit que traverser le centre valait bien une petite grimpette. Allez, on pousse sur les jambes!

Je roule plutôt bien, le déjeuner triathlétique est efficace. Après 70 km, je suis presque arrivé, mais j’ai un petit creux…allez, Fortwenger et Ritter Sport me font carburer jusqu’à Genève. Et puis de toutes façons, il fallait que je m’arrête pour mettre les imperméables: la pluie est maintenant de la partie.

J’arrive finalement en bas du labo de C., l’amie qui m’héberge ce soir, un peu avant 13h. À l’abri dans une cage d’ascenseur de parking, je pique-nique, puis on se retrouve pour un petit thé et une remise des clés de son appart’ en règle. Ah, ça fait plaisir de se voir!

Je roule ensuite jusqu’à son chez-elle, mon chez-moi d’un soir! Petite douche, pause internet, et me voilà reparti pour de nouvelles aventures…pédestres, puisque Trekounet se repose bien au sec dans le garage à vélos, alors que je pars retrouver C. en ville, découvrant ainsi les joies du tram genevois.

Petite attente en ouvrant la porte du MacDo aux clients, et en écoutant les conversations téléphoniques des jeunes dont la mère est rentrée au bled et n’a pas laissé les clés de l’appart.

On se balade ensuite sous la bonne pluie, dans la vieille ville, le long du lac, le long des vitrines remplies de montres et de couteaux (véridique!).

Assez mouillés, on rentre, objectif: faire à manger! Un Mont d’Or, ce fromage que non, je ne connaissais pas, avec des patates. Comme dirait l’autre…c’est bon les patates!

Petit hic: voulant enlever ma lentille après le repas, impossible de trouver mon produit…argh, je crois que je l’ai oublié chez J.-P.! Misère…me voilà bon pour changer de lentille 15 jours trop tôt, et racheter une bouteille de la précieuse solution…grmbl.

Aujourd’hui, roulé 90 km en 4h28, soit 20.1 de moyenne. Demain…direction Lyon, mais y’a 172 km. Faisable? On verra…

Bonne nuit!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Lundi 15 Novembre 2010: pluie suisse (Chardonne > Gaillard)

  1. JeanMi dit :

    L’épicerie Tobleronne c’était en Gaspésie, ou bien tu as bu la bouteille d’Alice ?
    Les zamaury Briffa

  2. claire dit :

    Merci Rémi d’être passé me voir, ça m’a fait super plez !! Tu reviens quand tu veux et la prochaine, on change de repas pr te faire découvrir autre chose !! ;-) lol En tt cas super que tu sois arrivé à lyon !! T’y es arrivé !! yourou !! lol A bientôt j’espère ;-)

    • zboud dit :

      Héhé merci à toi de m’avoir accueilli, c’est clair que c’était cool…je reviendrai :)
      Et ouai, en fait, c’était pas si loin, suffisait d’appuyer sur les pédales! ^^

  3. Mimi Menu-Bock dit :

    Salut Rémi !
    Ouah elles sont belles tes photos, ca donne des envies fortes de vacances !
    Eh, je sais que tu avais des problèmes de chambre à air, mais c´est pas une raison pour gonfler le TOBLERONE avec ta pompe à vélo !!
    Profite-bien de ces paysages et bonjour à Clem !
    biz
    mim

  4. Poupa dit :

    ça va, ils ne le regardent pas de trop haut, les iron bikes qui matent le trekodromadaire…

  5. Juan Altitude dit :

    Trop cool la photo avec la Toblerone!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s