Mardi 16 Novembre 2010: va y avoir du sport (a.k.a. « le jour le plus long ») (Gaillard > Lyon)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ouai, pfiou, journée sportive, « cyclo » à bloc, et très peu « tourisme »…l’objectif, c’était d’arriver à Lyon, avant la nuit si possible. Google disait 172 km, une petite trotte, sachant qu’en charge, je n’avais jamais roulé plus de 156 bornes en une journée. En Gaspésie, souvenez-vous! Ce jour là, j’avais eu un bon vent dans le dos.

Aujourd’hui, c’était pas de la rigolade. Finalement, je me suis fait 169 km, en 7h13, soit 23.4 de moyenne. Sans compter les 1192 m de dénivelé…de loin la journée la plus sportive depuis le 26 Août.

Ça avait pourtant mal commencé: au moment de recharger mes quelques affaires sur Trekounet, la roue arrière est ENCORE à plat. Bon. Je perds donc une demi-heure à réparer…mais trouve la source du problème: lorsque j’ai changé les rayons cassés à Delémont, j’ai mal replacé le fond de jante, qui empêche le contact entre la chambre à air et la jante. La chambre a donc frotté contre une arête plutôt acérée, jusqu’à se percer.

C’est réparé, allons y! « C’est bon Trekounet, prêt pour 170 bornes? » (dit en vrai, C. peut témoigner!) Merci encore C., ça m’a fait bien plaisir, à la prochaine!

On the road again. Sous la pluie, encore. Allez, on s’en fout de la pluie, il faut juste appuyer sur les pédales et tout ira bien. Je sors assez vite de l’agglomération genevoise, à travers le trafic matinal. (J’ai pris la route vers 8h30, autrement dit, quand pas mal de monde va bosser.)

J’enchaîne ensuite les bleds de l’itinéraire que je me suis préparé la veille. Saint Julien en Genevois, Bellegarde sur Valserine, Chatillon en Michaille, Nantua, Pont d’Ain, Chalamont, etc.

La pluie cesse après quelques dizaines de kilomètres. C’est pas plus mal, je me sens toujours mieux sans les imperméables, même s’il fait frais, genre 6-7°C. On va pouvoir grimper à l’aise!

Enfin, grimper, c’est un peu un grand mot. Pas de grande ascension au programme, à peine quelques bonnes côtes, pas trop raides mais plutôt longues. Aux kilomètres 35, 50, 60 et 80 à peu près, ça monte!

La plus grosse descente, vers le kilomètre 85, est vraiment super. Longue, sinueuse, panoramique, wahou quoi. Un peu plus agréable que la première, dans laquelle je me suis retrouvé à peu près roue-à-pare-chocs avec une Mercedes Classe A conduite par une abrutie (il faut dire ce qui est) qui coupait tellement son virage en montant qu’elle avait trois quarts de son tank sur sa voie de gauche, ma voie de droite. Ah, l’adrénaline, que c’est agréable!

J’ai de loin préféré la surdose d’endorphines à la fin de cette journée. Arrivé à Lyon, j’étais un peu euphorique, souriant béatement, voire me moquant ouvertement de tous les gens tous seuls dans leurs bagnoles, en longue file, attendant que le feu passe au vert. Sur l’air de je ne sais plus quelle chanson de Bob Marley: « faites du vélooo oooh, du véloooo oh… »!

Sinon, j’ai vu pas mal de beau pays aujourd’hui. Des montagnes enneigées et brumeuses, des plaines dans la grisaille, des vallées à visibilité réduite. C’est sûr, un soleil radieux aurait probablement été plus agréable…mais j’ai trippé quand même.

Sauf, bien sûr, quand je me suis arrêté pour manger, puisqu’il faisait bien frais et venteux. Ah, reprendre la route en grelottant, quel pied!

Petite précision sportive: je suis bien content de moi, quand même, même si j’ai été aidé un peu par le vent sur quelques kilomètres après Chalamont. 169 km, c’est juste 21 de moins que mon « record » personnel de distance en une journée.

Bref, les sportifs sont des crétins, j’arrête là mon blahblah.

Demain, repos lyonnais.

Bonne nuit les petits!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Mardi 16 Novembre 2010: va y avoir du sport (a.k.a. « le jour le plus long ») (Gaillard > Lyon)

  1. claire dit :

    Reposes-toi bien Rémi et visites un peu si tu peux ;-) Jte prête ma ville lol (Vas à Fourvière, tora une belle vue). Sinon oui je confirme : mot à mot !! lol Tu reviens quand tu veux ! Bonne nuit ;-)

  2. Poupa dit :

    169 km, fallait le faire ! pourtant tu n’avais plus rien à te prouver, mais chargé comme tu es, c’est un exploit ! Tu vas aimer la ville de Lyon, et Clem connait tous les restos bien.
    on vous embrasse tous les 2 !

  3. Juan Altitude dit :

    Tu vois, moi j’aurais écrit: «Ah, reprendre la route en grelottant, quel pied (grelottant)!»

    Mais je ne suis pas un écrivain, moi.

    Content de savoir que tu n’as rien avec l’abrutie à Mercedes, elle aurait pu te faire perdre le cap!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s