Vendredi 19 Novembre 2010: beau temps avé l’acceng (Saint-Donat-sur-l’Herbasse > Pierrelatte)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une bien belle journée!

Cette nuit, je suis réveillé par les gouttes qui frappent Hubba. Je me rendors en pensant que tout ira mieux demain…et en effet, quand je me lève, le temps est plutôt dégagé. Il fait frais, bien sûr, genre 4 degrés, mais ça le fait!

Je remballe en me rendant compte qu’en fait, Hubba a des poches intérieures. Ce que je cherche depuis que je l’utilise…hum hum.

Je prends la route dans la fraîcheur matinale. Malgré quelques nappes de brume, il fait beau, ça fait vraiment plaisir! Allez, on sort les lunettes.

Je roule bien: il y a quand même de la route à faire pour arriver à Pierrelatte! Encore une fois, j’enchaîne les montées et descentes plus ou moins raides, mais cette fois, il y a aussi pas mal de passages plats.

Je me permets quand même quelques détours sur de jolies petites routes. Enfin, détours, pas vraiment, puisque ça raccourcit ma route…mais ça monte et descend un peu plus, par de petits lacets qui grimpent les collines. Et les paysages sont en général encore plus jolis. Il n’y a toujours que très peu de nuages, voire aucun, si ce n’est les panaches de vapeur de la centrale nucléaire du coin.

D’ailleurs, les panaches sont tout droits, les éoliennes ne tournent pas, les arbres et herbes ne bougent pas…il n’y a aucun vent! C’est pas plus mal, mieux vaut ça que se battre toute la journée contre tout cet air.

Dans le genre détour, à un moment une route est barrée, et une déviation m’est imposée. Je demande à une dame si c’est vraiment barré…et j’ai une réponse avec l’acceng du sud, ça fait plaisir! Toujours est-il que la route est bien fermée: quelques kilomètres en plus en perspective. Mais grâce à ça, je rencontre J.-C., un rouleur de 70 ans, qui se fait opérer de la hanche jeudi prochain. Il a la pêche et un beau vélo, ça fait plaisir! On échange nos adresses…et salut J.-C.!

Avant de redescendre vers Puy-Saint-Martin, je profite de la super vue depuis le sommet pour faire une pause bouffe. J’avais pas mangé avec vue depuis l’Île du Prince Edouard…

Alors que je roule bon train sur une route bien praticable, ma roue arrière se met à osciller…ah bah voilà, encore une crevaison! Après démontage, il semblerait que mon fond de jante ait bougé, et que la chambre se soit encore percée sur la jante. Misère…je replace le fond de jante, change le tube, et hop.

Après La Bégude-de-Mazenc (et la crevaison), j’ai droit à une vraie côte. Plus de 200 mètres de dénivelé, allez, hophop, on pédale! Du haut de cette pente, j’aperçois le Mont Ventoux pour la première fois. Wouhou, c’est haut quand même! Il y a de la neige en haut. J’ai comme l’impression qu’il me dit un truc comme… »tu veux t’battre?! »

Bref, on verra bien demain, puisque je vais essayer de m’y attaquer. De la pluie (donc de la neige, quand on monte) est annoncée, avec du bon vent de sud-est: ça va probablement être assez sportif…on va bien voir.

Au fur et à mesure des petites routes, j’arrive à Pierrelatte, qui m’a l’air d’un joli petit bled! Ma cousine C. est encore au boulot. Je l’attends en faisant un petit tour et en glandant sur mon Archos.

Ah tiens, la voilà! Wouhou, ça fait plaisir de se voir, ça faisait un bail! Thé-jasette, douche, et on cuisine une bonne quiche et un double-gâteau à la crème de marrons…miom.

Aujourd’hui, j’ai roulé 132 km en 5h58, soit 22.1 de moyenne. Demain, Trekounet et moi nous attaquerons au Ventoux…en espérant que la neige ne soit pas de la partie!

Bonne nuit!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Vendredi 19 Novembre 2010: beau temps avé l’acceng (Saint-Donat-sur-l’Herbasse > Pierrelatte)

  1. Chevalier dit :

    Si le temps vous permet de monter jusqu’au sommet du Ventoux ;faites attention
    en redescendant que les barrieres ne soient pas baissées au niveau du Chalet Reynard ou du Mont Serein vous pourriez risquer un accident grave en les heurtant.

  2. Ginisty J.C. dit :

    Rémi,
    Encore sous le charme de cette rencontre fortuite, je pense bien à toi ce samedi car je crois que l’escalade du Ventoux semble bien compromise et risquée : c’est une montagne exigeante et peu hospitalière. Merci pour m’avoir associé l’espace d’une étape à tes aventures.Félicitations pour ton courage et très bonne continuation de ton périple. Amitiés et peut-être à bientôt. JC

  3. bouderlique dit :

    Merci Rémi pour ces instants d’évasion en regardant tes photos et tes récits. Le mont Ventoux a-t-il été vaincu? C’est la surprise du prochain article.
    A bientôt.

  4. Ju dit :

    En tout cas à Montréal pas de Ventoux mais c’était venteux aujourd’hui. Je te le renvoie en France ce vent frisquet. On est dans le négatif ce soir pour la première fois. L’hiver n’arrive pas bordel on attend tous la neige ! Roules bien, et arrêtes de crever un peu, on dirait que tu le fais presque exprès !

    • zboud dit :

      Uhuh merci! Si la tendance se maintient, Montréal va avoir de moins en moins de neige chaque année…c’est triste!
      Et ne me parle pas de crevaisons, ça va me rendre fou…encore une aujourd’hui, rhaaaa! :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s