Lundi 22 Novembre 2010: glande citroeno-nîmoise

image

Aujourd’hui, journée peinarde à Nîmes. Pas grand chose de palpitant à vous raconter, et même pas une photo, c’est un peu triste!

En gros, j’ai:
-réparé trois trous dans deux chambres à air ayant subi la colère de ma roue arrière,
-nettoyé Trekounet du plus gros de toute la boue qu’il avait accumulé hier,
-lu le septième tome des Passagers du Vent,
-mangé et bu,
-conduit une 2CV pour la première fois depuis quelque chose comme 10 ans…merci L.!,
-acheté quelques denrées pour être prêt à reprendre la route demain,
-réfléchi à mon dilemme grec sans fixer de réponse définitive,
-acheté un nouveau fond de jante et placé ce dernier sur ma jante arrière,
-bichonné un peu Trekounet (dévoilage de roue arrière, nettoyage et lubrification de la chaîne),
-commencé à ramasser et remballer mes affaires.

Allez, quelques précisions: en fait, je suis allé faire quelques courses cet aprem, emmené par L., un pote des A., dans sa super 2CV. Quel plaisir d’entendre le bruit du fameux bicylindre, ça faisait longtemps. Bon, on mettra de côté pour quelques heures l’aspect « on brûle du pétrole » et « on crache du CO2 ».

Et surprise, à la sortie de je ne sais plus quel magasin, je me vois offrir la place du conducteur! C’est parti, retour maison, drllnnnn, drlllllnnnnnn, drllllllllnnnnn… (Il s’agit du bruit de la 2CV, si vous avez pas reconnu!)

Allez, c’est l’heure de manger.

Demain, route vers Montpellier et prise de décision sur l’affaire grecque…bonsoir!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Lundi 22 Novembre 2010: glande citroeno-nîmoise

  1. Ch'Pape dit :

    Moi, j’irai pas en Grèce maintenant (et après non plus mais c’est une autre histoire) c’est que des cailloux, parfois assemblés en Parthénon ou autres trucs à touristes et tout est cramé! et traverser l’Italie? C’est des détritus partout… Beuark! Quoi? ma cour n’est pas bien nette non plus… Assurément, mais ça fait marrer les cyclos de passage, ils ont vite envie de voir plus loin… Le pain, j’en fait toute l’année et le tour à bois, faut le remettre en route; j’ai plus vite fait d’en racheter un petit, moderne. donc, tu fais comme tu veux, c’te blague!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s