Lundi 6 Décembre 2010: Roma sans les détails (Santa Marinella > Roma)

image

image

image

image

image

image

image

image

Une journée urbaine dans la jungle romaine…guidé par un hôte de choix! Bon, je vais faire vite, je suis fatigué, il est tard.

Je me lève vers 6h. Ouf, je n’ai pas été dérangé pendant la nuit…petit coup de stress pendant la soirée: une fenêtre de l’hôtel est allumée! Et au réveil, une voiture est dans le fond du jardin, et m’a sûrement vu. Enfin pas de problème, je remballe et décolle sans être dérangé, ni sans déranger.

Je suis la SS1 sur plusieurs dizaines de kilomètres. Il y a un peu de trafic, et de plus en plus au fur et à mesure que la matinée avance. Mais ça reste supportable.

Quand elle se change en voie rapide, je prends une plus petite route, le long du chemin de fer. Évidemment, la plupart des conducteurs se foutent de la limite de vitesse et/ou de la ligne blanche (ils se doublent dessus, quand même…), mais bon, c’est un peu plus cool…

…jusqu’à l’entrée dans Rome, bien sûr. D’ailleurs, instant misère humaine: je passe par un petit bois bordant la ville. Plein de filles à moitié à poil attendent leur prochain pervers sur des chaises de jardin, tous les 50 mètres le long de la route. Erf…

Quelques killomètres plus loin, je me paume complètement dans Rome. C’est grand, et un vrai labyrinthe, quand on connaît pas!

À coups de GPS, je finis par trouver la place Saint Pierre, où je me fais une petite pause bouffe. J’en profite pour demander à S., dont j’ai eu le contact par Warmshowers.org, s’il peut m’héberger ce soir.

La réponse est oui! On se retrouve sur la Piazza del Popolo en début d’aprem, avec deux autres invitées à lui. On forme une sacrée équipe cycliste: un VTT 29er Cannondale, un vélo d’enfant Bianchi, un vélo de ville et un Trekounet. C’est parti pour l’équipée sauvage à travers la Rome touristique et underground.

Détail qui tue (enfin, non, mais qui pourrait…): S. est un malade à vélo. Sens interdits, feux rouges, tramways, rien ne lui échappe.

En gros, S. nous a emmenés du Colisée au belvédère Pincio, en passant par un squat dans un vieux fort et un atelier vélo autogéré, trop fort.

Retour maison après une longue balade, douche, upload de blog, bonne bouffe, et me voilà qui vous écris sans aucun détail. Mes yeux se ferment, vous m’en voyez désolé…

Aujourd’hui, 93.4 km en 5h14, soit 17.8 de moyenne…avant la balade romaine guidée par S.!

Demain, repos romain, lessive romaine, glande romaine.

Bonne nuit!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Lundi 6 Décembre 2010: Roma sans les détails (Santa Marinella > Roma)

  1. V. et R. dit :

    Salut Rémi, R. est actuellement à St-Quentin. Il a rencontré ton père sur le Marché de Noël. Ton oncle C. visite R. presqu’à tous les jours. R. a laissé des choses pour toi; ton oncle C. te les remettra à ton retour. Merci de nous faire visiter tous ces beaux pays à travers tes photos; c’est vraiment beau!

  2. bouderlique dit :

    Salut rémi. Bien content que tu sois hébergé au sec avec des gens sympas pour ta visite romaine. On suppose que tu as enfin mangé italien. Aplus.

  3. Cath dit :

    elle est belle ma romaine ! elle est belle ma glande romaine !
    et le colisée, moi je voulais une photo de Trekounet devant ce monument …
    après l’hôtel Frontenac, le parlement de Québec, l’hôtel de ville de St Q, les arènes de Nimes et l’église je ne sais quoi de Florence c’était dans la logique non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s