Mardi 18 Janvier 2011: repos utile sicilien (Melilli > Palazzolo Acréide)

image

image

image

image

Après les 480 km/6000 m des quatre derniers jours, j’avais besoin de repos…et aussi d’une douche: Patra-Brindisi, c’était il y a huit jours, quand même.

J’avais donc rendez-vous ce matin avec G., membre de Warmshowers contacté hier, pour un petit « pit stop » chez lui, à Siracusa. Je descends donc vers la ville en même temps que tout le monde qui va bosser, tout seul dans sa bagnole. En toile de fond, usines chimiques, raffinerie, dépôts pétroliers, centrales thermiques. Ah, mon paysage préféré! Cerises sur le gateau cancérigène: les tankers qui font la queue dans la baie.

Une petite vingtaine de kilomètres, et me voilà en train de dégainer le GPS pour trouver la maison de mon hôte. Ciao G., nice to meet you! Il doit partir et me laisse la clé (qu’évidemment, j’ai oublié de rendre en partant…boulet). À moi un rasage et une douche! Pas si warm que ça, puisque j’ai pas laissé le chauffe-eau faire assez son boulot avant de me jeter sous l’eau salvatrice.

Ah, ça fait du bien d’être propre! Maintenant, deuxième mission de la journée: trouver une lavanderia et en sortir avec mon linge propre et sec en une heure à peu près. La première, trouvée en suivant les indications de G., ne peut être si rapide, mais m’envoie vers une autre buanderie.

Hors de prix, mais efficace! En Amérique, le lavage coûte 2$, ici, 5€. Les 6 minutes de séchage: 25 c$, ici, 1€. Outch…

La gérante est une américaine cool, on jase un peu. Décidément, aujourd’hui, je parle anglais avec du monde qui peut me répondre fluently, c’est agréable, comparé à l’anglitalien moyen…si je peux me permettre.

Pendant le lavage, je marche jusqu’à la Poste, où apparemment les tarifs ont changé. DEUX fucking EUROS pour une carte postale direction l’Amérique, et 75 sous pour l’€urope. Bordel, c’est pas permis comme augmentation, ça sent la magouille. Bref. Pas le choix. Le collage de timbres italiens est moins rigolo que la dernière fois: pas de Pavarotti.

De retour chez G., jasette et plat de pâtes. Un peu dommage que je ne reste pas plus longtemps, l’homme semble avoir pas mal d’histoires à raconter. Mais si je veux être avant samedi, 16h30, à Palermo, faut rouler. Parce que oui, je sais pas si je l’ai déjà écrit, il y a un seul traversier par semaine vers la Sardaigne en cette saison. Et une semaine en Sicile me suffit!

Je reprends la route vers 14h30…c’est tard. Je fais un petit tour dans Siracusa, et sur l’île d’Ortigia, puis je roule! Direction ouest, sur une petite route bien large.

Je tente de bourrer un maximum pour atteindre Palazzo Acréide avant la fin de la journée, mais c’est un méchant faux plat qui m’attend, environ 500 m sur une petite trentaine de kilomètres. Ça monte pas beaucoup, mais ça monte quasi tout le temps! Je sue à grosse gouttes sous le beau soleil d’après-midi, qui tape dans mes Ryders.

Une dizaine de bornes avant Palazzo, je suis sur une sorte de plateau. Le soleil décline sérieusement…et il n’y a pas d’oliveraie en vue. D’ailleurs, il n’y a pas des masses d’arbres non plus. Hum, ça me stresse un peu, de ne pas voir de spot de camping potentiel. Mais quelques kilomètres plus loin, je trouve une ruine, avec un jardin tout en friche, mais relativement praticable. Allez hop, ça fera l’affaire!

Sensation bizarre, pas forcément agréable, que de retoucher à toutes les affaires un peu poisseuses alors que moi, je suis tout propre. Mais sensation plutôt cool que de mettre des habits propres, et de sentir la lessive!

Aujourd’hui, 20.9 de moyenne pendant 3h03, soit 64 km, quand même.

Demain, on continue vers l’ouest!

Bonne soirée en friche!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s