Lundi 7 Février 2011: le tour du Cap Corse (Brando > Moby Corse)

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Ouai, aujourd’hui, j’ai roulé autour de cette petite péninsule au nord de la Corse. Une belle balade, sur un Trekounet allégé pour l’occasion.

Je prends la route après un petit déjeûner avec mes hôtes, et après avoir admiré le lever de soleil. Le ciel est nuageux, mais ça reste un joli spectacle!

Sur un vélo pesant moins de 20 kg, j’appuie sur les pédales pour m’échauffer, et comme la route est pour l’instant relativement plate, j’avance pas mal vite. Malgré les nuages, je profite du joli littoral, parsemé de tout petits ports et de tours en ruine.

Après une vingtaine de kilomètres commence la montée vers le col de Serra, qui est quand même à 365 m au-dessus de la mer. Une montée corse classique, peu raide mais longue.

Petit point « état de la route »: tout pourri. Un peu comme avant Calvi, les bras et le reste souffrent. Mais j’ai pas trop le choix: y’a pas d’itinéraire bis!

Après le col en question, je suis sur la côte ouest du cap corse. La route est alors un enchaînement de montées-descentes plus ou moins longues, longeant la mer, passant un à un les éperons rocheux: un classique.

Sous cette grisaille, et avec une route dans un état aussi pitoyable, j’avoue que dans un premier temps, je trippe pas trop-trop. Mais heureusement, le ciel finit par se dégager…et la route par s’améliorer!

En plus, on commence à distinguer la côte entre Calvi et Saint Florent, c’est vraiment joli. Parfois tranquille à flanc de colline, parfois accrochée à des quasi-falaises, la route se fait ainsi bien agréable.

Je m’arrête pour manger à Nonza, un petit village perché sur un rocher surplombant la mer. Un chaud bain de soleil, sur cette petite placette calme, c’est bien plaisant! Je me permets même une petite sieste. Je suis réveillé par mon instinct, qui me prévient de l’approche de deux personnes. La dame, qui ressemble à une des héroïnes de la BD Aldébaran, me salue. Je réponds en bafouillant un « bonjour », à moitié endormi.

Je reprends ensuite la route, direction Bastia. Au programme: le col de Teghime, deux étoiles sur ma carte (« mérite un détour »). De là, paraît-il, on peut voir les deux côtes du cap corse. On va vérifier ça!

Avant de monter vers le col, j’ai droit à quelques kilomètres à-peu-près plats, pour digérer un peu avant de faire un petit effort. Parce que oui, cette montée, c’est ZE col de la journée, plus de 500 mètres de dénivelé en 8 km, ça fait du 6.25% de pente moyenne, c’est un peu plus que la moyenne de mes ascensions corses jusqu’à présent.

C’est parti pour la montée! C’est décidé, je bourre. J’arrive à me maintenir à 15-20 à l’heure sur les 6 premiers kilomètres, qui sont la plupart du temps entre 4 et 6%. Mais pour la fin de la montée, wouhou, ça se corse, si je peux dire! Finis les 5% de tapette, cette fois ça monte, paye ton 10%. Allez les jambes! On appuie, on tourne, et pas question de lâcher!

J’arrive au col bien en nage, plutôt content de ma connerie, et déçu de ne l’avoir pas chronométrée. Le panorama est conforme à sa réputation, sous ce soleil, c’est bien beau. Récupération en s’instruisant un peu sur l’histoire des lieux: un monument rend hommage aux pauvres types morts ici en 40.

La descente vers Bastia est assez vertigineuse, avec la mer en fond, sur une route plutôt bien carrossable. On enchaîne les beaux virages, hop, il n’y a que les lâches qui freinent!

Une fois en ville, je reprends la direction de chez mes hôtes, où j’arrive assez vite. Ramassage d’affaires, arnachement de Trekounet, douche, jasette-goûter…et vient l’heure de redescendre à Bastia pour prendre le bateau. Merci encore les V.! :)

Petit ravitaillement en Canistrelli et autres denrées, puis j’embarque sur le Moby Corse, direction Toulon. Après avoir pique-niqué, je m’installe dans un coin de la salle des sièges des pauvres pour vous écrire cet article.

Ah oui, j’ai oublié un truc dans un article des derniers jours. Vous vous souvenez de ce prix hallucinant payé à la boulangerie de Piana? Eh bin figurez vous que le paquet de canistrelli de 300 g a été fini en deux fois (alors que les autres, achetés ailleurs, avaient fait les desserts de trois repas). Et dans le fond du paquet, il y avait…un caillou, assez gros et lourd. Je pense pouvoir légitimement écrire: enfoiré d’arnaqueur corse de merde! Pas plus de commentaires.

Aujourd’hui, 133 km en 5h54, soit 22.6 de moyenne. Avec 1789 m de dénivelé (encore!).

Demain, boucle autour de Toulon, puis retrouvailles avec mon pote P., ça va faire bien plaisir!

Bonne nuit en mer!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Lundi 7 Février 2011: le tour du Cap Corse (Brando > Moby Corse)

  1. Justine dit :

    On avait été à Nonza quand j’avais été en Corse avec mes parents. Si je me souviens bien je crois que c’est là que ma mère avait peur du vide sur la route, ça s’peut tu ?

  2. P. dit :

    en tout cas, ça fait aussi plaisir à P.

  3. Cath dit :

    UN CAILLOU dans les gâteaux? du Bonux autour du cadeau, dans le temps! Et ce n’est pas une pépite brute d chocolat… C’est pas vendeur leur truc! Les enfants du boulanger trafiquent les paquets que les touristes sortent de l’ile… Sont pas près de revenir! Alors en perdant du poids, tu a gagné des pois sur ton maillot de pas mauvais grimpeur.
    ça me rappelle mon arrivée à Villard pas de Lens au dessus d’Annecy quand j’avais des jambes et le vélo du père… C’est bon Papé, un autre jour…

    • zboud dit :

      lol, merci pour les jeux de mots! Allez Papé, raconte! Même si les B. ont déjà vendu la mèche en me racontant la première fois qu’ils t’ont rencontré…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s