Jeudi 17 Février 2011: back in Picardie (Nîmes > Montbrehain)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ça y est, après une semaine à passer du bon temps dans le sud, me voilà de retour dans ma Picardie natale. (MERCI encore à vous les A.! Je suis chanceux d’avoir de tels amis…)

Le voyage est terminé; ou en tous cas, ces cinq mois de balade à travers le Québec, les provinces de l’Est Canadien, la France, l’Allemagne un peu, la Suisse un peu, l’Italie, l’Albanie un peu, et la Grèce, sont terminés.

Alors, pour les impatients de connaître le juste prix des pièces achetées à Ajaccio…202 euros! Ouai, c’est super-cher. Le gagnant est donc Thomas, qui avait annoncé 178…Thomas, tu as gagné le droit d’essayer Trekounet quand il aura ressuscité! Ou un truc de ton choix.

Pour rentrer jusqu’ici, j’ai passé environ 11h dans le train, de Nîmes à Bordeaux en Teoz, puis de Bordeaux à Gare-Betteraves en TGV. « T’es con, pourquoi tu passes par Bordeaux? », vous dîtes-vous probablement.

Eh bien figurez vous que la majorité des TGV sud-est ne sont pas équipés de compartiments à vélo. Donc, dans le cul la balayette, tu peux pas prendre ton vélo avec toi dans le train. Par contre, dans les intercités entre Marseille et Bordeaux, pas de problème, comme sur la ligne Bordeaux-Lille. J’avais donc pas trop le choix.

Enfin, me voilà rendu. Home sweet home, comme dirait l’autre. Revoir tout le monde, retrouver la maison, ça fait plaisir. Mais faut avouer que rentrer, c’est un peu amer quand même. Ne plus rouler, retourner à la vie pleine de confort pas forcément nécessaire, se laver tous les jours. Se dire que ce soir, on dort encore au même endroit, ne pas voir de nouvelles routes, de nouveaux paysages, de nouveaux horizons.

En gros, c’est pas si facile de se remettre à une vie « normale », sédentaire, sans endorphines, sans effort, sans grimpette, sans descente. Penser que, pendant que je suis le cul devant mon ordi, à écouter le système de son cracher ses décibels, d’autres sentent le vent caresser leurs bras et cuisses, le soleil les éblouir, et voient les oiseaux s’envoler à leur passage.

Sinon, une bonne nouvelle: en fait, mon assurance, la MAE, peut couvrir les réparations de mon vélo. Seul hic, il faut la preuve que je me suis bien emplafonné une voiture; autrement dit, il faut les coordonnées de la conductrice de la voiture dans laquelle je suis rentré…mais je les ai pas. Dans le cul la balayette, encore…ou pas: apparemment, un témoin de l’accident suffirait.

Je ne sais pas si je l’avais écrit plus tôt, mais un policier est venu me causer quelques secondes après le choc. Je vais donc essayer de le retrouver, et lui demander d’être mon témoin, ce qui serait bien cool de sa part.

J’attends également des nouvelles de mon vélociste, qui devra me faire un devis pour la réparation. C’est nécessaire pour se faire rembourser les travaux par l’assurance. La réparation, c’est en fait remplacer le cadre cassé par un cadre neuf. Et comme le cadre de Trek 520 ne peut être acheté nu, c’est un cadre de Surly Long Haul Trucker que je vais choisir: lorsque j’ai acheté Trekounet, j’avais longuement hésité avec ce modèle.

D’ailleurs, j’en profite pour vous demander votre avis:

Sinon, comme j’en ai parlé avec certains, je songe plus ou moins sérieusement à une suite de voyage. L’Écosse, les pays nordiques, ailleurs. (Mais pour l’Écosse, faudrait mieux investir dans de l’équipement de pluie digne de ce nom: cape, sacoches étanches…). Pourquoi pas? Vous en pensez quoi? (Oui, c’est le jour des sondages!)

Question subsidiaire pour ceux qui répondent « oui »: êtes vous prêt à cotiser pour me faire vivre pendant la suite du voyage, en échange de mes bien beaux articles quotidiens? Ahahah, la bonne blague. Ou pas?

En attendant, je vous conseille, si vous avez autant de mal que moi à arrêter de voyager, ces sites:

-crazyguyonabike.com (journaux de cyclotouristes, en anglais)

fully loaded touring (photos de vélos)

Extrêmement Amériques: le blog de Rémi Lafrenière. Pas un cyclotouriste, mais un vrai sportif. Plus de 200 bornes par jour. Objectif: relier les quatre extrêmes cardinaux des Amériques en un an. Impressionnant. Mais il écrit moins bien que moi, et pas tous les jours…mouahah.

Bon, c’est tout pour cet article. D’autres petits épilogues à venir!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Jeudi 17 Février 2011: back in Picardie (Nîmes > Montbrehain)

  1. devillers rudy dit :

    slt et bien venu en picardie ,,, pour continuer ton expedition je suis pour mais juste evite les pays de l est ,,,,, et pourkoi pas partir vers les pays bas (tres amenager pour le velo) pour aller en ecosse,sinon pour la couleur du cadre jai dit bleu mai peu importe tant que cela fait revivre trekounet et les belles aventure a + et bon sejour on se verra peut etre slt…

  2. CH dit :

    Il y a un livre génial qui parle d’un tour du monde à vélo si tu l’as pas encore lu : ca s’appelle ‘On a roulé sur la terre’. C’est trop top et ca donne envie d’aller très loin.

  3. Clem dit :

    bon j’avoue, c’est moi qui ai voté « vas bosser ». C’est mon côté auditeur. Mais c’était pour rire hein ! seulement je pensais pas être la seule à faire ça, du coup le « 1 vote » me force à expliquer mon geste.
    Bon vent, bro !

  4. Laureline dit :

    Encore une fois : BON COURAGE pour ton retour! Essaie de vite te fixer un autre objectif et la « déprime » s’atténuera… Pour la couleur du vélo, noir c’est commun mais c’est la classe ;) Je te suivrais bien aussi en Ecosse si j’avais un vélo… En attendant tu peux explorer un peu plus nos contrées voisines à peine entamées : Allemagne et Suisse, l’Autriche doit aussi valoir le voyage et tu y trouverais les pentes et descentes espérées! (je proposerais bien l’Afrique du Sud également, mais je sens venir la question du prix du billet d’avion… ;) )
    Pour le bouquin « On a roulé sur la terre », si tu veux j’te l’apporte bientôt… :)
    Bisous.

  5. Cath dit :

    Va bosser !
    De quoi je me mêle ?
    Nan c’est une blague !

  6. Cath dit :

    c’était juste pour montrer à Joelle Bouder comment laisser un com’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s