Jeudi 9 Juin 2011: ondulations macadamesques (Vilnius > Andrioniskio Seniuninja)

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

(Dans les oreilles: Hatebreed, « Live Dominance ». « Respect each other…circle pit, let’s go! » Oui, les fans de ce groupe, faut leur rappeler constamment qu’un concert, c’est pas la guerre, et qu’ils sont plus en Irak…ahah!)

Une bonne journée de route. Salut Vilnius, salut V., salut D., rebonjour, campagne lituanienne!

Hier soir, je suis allé boire un coup avec D., on a bien causé…et il m’a proposé de me guider pour sortir de l’agglomération vilnusienne. Cool!

Cette nuit, je me réveille…ayoye, mon genou gauche me torture, je peine à bouger la jambe. J’ai dû prendre une mauvaise position sur le matelas, ou interrompre les travaux nocturnes de réfection génuflexive au mauvais moment. Enfin, ce matin, ça va, ouf.

Après avoir déjeûné, paqueté mes affaires, salué et remercié mon hôte (merci encore V.!), c’est à 9h30 que je prends la route. Je suis dans la roue du single speed de D. (single speed: vélo à une vitesse: simplicité, légèreté), direction le nord.

À travers les bois, le long de la rivière puis de la grosse route A14, D. et moi roulons peinards en jasant. Finalement, c’est après une bonne vingtaine de kilomètres que mon guide fait demi-tour et que je me retrouve à nouveau en tête-à-guidon avec Tornado. Merci encore D.! :)

C’est parti pour une centaine de kilomètres à travers la jolie campagne lituanienne. La route est un peu vallonnée, voire parfois carrément ondulée, comme si on avait posé des ralentisseurs de géants sur une route plate, ou comme si des géants avaient poussé les deux extrêmités du ruban d’asphalte l’une contre l’autre.

Au gré des petites montées-descentes, de jolis panoramas se révèlent. Il y a aussi pas mal de petits lacs par ici. S’arrêter et se baigner un peu, c’est tentant…mais en fait non, je préfère me manger une longue tartine de bitume.

Au détour d’un virage…ah, un nid de cigognes. Boh, classique, maintenant je suis un blasé des cigognes, sauf quand elles s’envolent à quelques mètres de moi lors de mon passage. Mais…oh, il y a deux petits qui dépassent du nid! C’est meugnon…

Après un peu moins de 80 km, je suis à Moletai, petit bourg sympathique. Je me pose sur un banc pour déguster le reste du fromage que j’ai acheté hier. Trop bon ce fromage, bien que pas fort. Je sais plus comment il s’appelle…il ressemble un peu à de la tome, mais plus mou. Enfin ça c’est peut-être dû aux quelques heures passées sous le cagnard lituanien, aussi.

Alors que je m’installe pour bouffer, une mémé vient me causer. Je dégaine ma nouvelle arme: « èch’ né au bl’eau laitue vais quai ». Je finis par comprendre qu’elle veut savoir l’heure: elle tapote son poignet avec son index. J’ai pas de montre, mais mon téléphone fera l’affaire.

N’ayant pas dormi superlongtemps cette nuit, je me permets une petite sieste. Pas très paisible: le banc où je suis est infesté de fourmis qui me réveillent en me secouant les poils. Enfin, ça fait du bien quand même. Quand je me rassois après m’être allongé pour pioncer, la mamie-heure me regarde en souriant, genre, « alors, bien dormi? ». Pas si pire, mais les intrusions fourmilières étaient perturbantes.

Je reprends la route. Ah, trop bien, des nuages! J’ai même droit à quelques gouttes bien rafraîchissantes. Ça tombe vraiment bien, juste aux heures les plus chaudes de la journée (il est environ 14h45).

Je passe sur le pont « cyclable » le plus merdique du monde. En guise de voie cyclable, un trottoir coincé entre une barrière et la glissière de sécurité, de quelques dizaines de centimètres de large. Les sacoches passent difficilement, je dois descendre…super! Heureusement, c’est pas long.

La route ondule toujours, verticalement et horizontalement. Il y a même quelques petites pentes à 10% par-ci par-là, pas longues, juste de quoi me faire repasser sur le plateau de 26 dents pour arriver au col local.

Alors que la belle route vient de se transformer en truc merdique avec une seule voie asphaltée au milieu et de la gravel de chaque côté, qui croise-je?! Un cyclotouriste suisse!

Décidément, francophonie power! Après M., voilà Z., qui ne parle pas que français…mais aussi espagnol, italien, allemand, hongrois et anglais. Pas mal, hein? Être né en Suisse, d’une mère hollandaise et d’un père hongrois, ça doit aider. On jase de nos voyages, classique. Lui est parti de Talinn, en Estonie, et descend en Pologne, où il reprendra le train pour la Suisse: il n’a que quelques semaines. Sympathique rencontre…bonne route, l’ami! :)

Je continue jusqu’à Anyksciai, où je fais le plein d’eau, de tomates et de cacahuètes. Pour l’eau, je suis passé au bureau d’information touristique. Ah tiens, une affiche de festival métalleux! Vraiment classe l’affiche…je demande s’ils ont pas des flyers, mais malheureusement non. Et le festi est en Juillet…tant pis!

Maintenant prêt à camper, je roule encore quelques bornes, et me trouve un spot tranquille, en lisière de forêt. Y’a un paquet de mouches, mais c’est cool quand même.

Aujourd’hui, 130.4 km en 5h40, soit 23 de moyenne. Et plus de 500 m de dénivelé, c’est pas grand-chose, mais ça faisait longtemps quand même.

Ce soir, nouilles chinoises, miom.

Bonne soirée avec les mouches!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Jeudi 9 Juin 2011: ondulations macadamesques (Vilnius > Andrioniskio Seniuninja)

  1. bouderlique dit :

    Salut Rémi. Ici La pluie a remplacé le soleil et c’est bien pour la culture. C’est sympa pour toi ces rencontres. Bon week-end à pédaler!

  2. Cath dit :

    très très mignons ces cigogneaux, dommage qu’on n’en ait pas chez nous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s