Samedi 25 Juin 2011: Suède! (Filpus > Pålänge)

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

(Dans les oreilles: la pluie qui frappe la tente…et Wolfsbane, « Massive Noise Injection ».)

Une journée plutôt pas mal dans l’ensemble. 135.9 km en 5h31, soit 24.6 de moyenne.

Je me réveille dans une sacrée purée de pois. Quoi, il fait gris? Bizarre…

Je suis sur la route un peu après huit heures. Malgré la grisaille, je suis assez motivé, et appuie un peu sur les pédales. Direction Kemi, petit bourg où je me connecterai aujourd’hui.

Comme hier, il y a très peu d’animation dans les rues. Des fois, c’est presque post-apocalyptique, je trippe. D’ailleurs, je me télécharge le tome 85 de The Walking Dead…avec un mois de retard. Petit tour dans le petit centre-ville, et tournée des supermarchés…tous fermés, avec poubelles sous clé. D’ailleurs, je réalise que j’en ai peut-être choqués quelques-un(e)s à raconter comment je ramasse la bouffe des poubelles. Vous m’en voyez désolé. J’en causerai plus, sauf cas exceptionnel…allez quoi, vous braquez pas, un jour on en causera, vous verrez que je suis pas un fou, ni un clochard, ni un gros dégueu.

Je prends ensuite la route cyclable vers Tornio, ville frontalière avec la Suède. J’ai une petite brise dans le dos, j’avance bien. L’impression d’être une Formule 1 dans le monde des auto-écoles: les petits vieux semblent presque immobiles.

Je profite de l’occasion pour râler un peu. Ceux qui roulent à deux de front, les skieurs de fond à roulettes qui prennent toute la largeur, etc, qui ne se tassent pas alors que je sonne ma sonnette des dizaines de mètres avant d’arriver, m’énervent. Enfin, je partage la piste, bien sûr…mais redescendre mes 120 kg à 10 km/h, pour ensuite devoir les remonter à 25 ou 30, juste parce qu’un vieux n’a plus de pile dans son sonotone, c’est un peu chiant. Ça me fait penser à ce truc de Groland sur l’existence d’une station de pilotage des vieux pour optimiser leurs « méfaits », ahah. Allez, sans rancune hein, je vous aime, les vieux.

Autre truc au passage: ici, pas mal de vieux ont des trucs que j’avais jamais vu avant la Finlande. Prenez deux trotinettes, mettez une barre reliant les deux potences, et vous avez le truc en question, à quelques gros détails près. Bref, c’est marrant de voir les mamies descendre les pentes perchées sur les petits marchepieds à roulettes.

Me voilà à Tornio…en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, je prends un petit pont et me retrouve en Suède! Et comme c’était une voie secondaire, pas de panneau disant « Suède », bleu avec les étoiles europénnes. Zut alors, moi qui voulait en faire la collection…tant pis.

Alors, si je vous dis Suède, vous pensez forcément…
-Ikea. Bah ouai. Ça s’invente pas: un des premiers trucs que j’aie vus après avoir passé la frontière, c’est un énorme Ikea.
-Suédoises. Oui, alors que je mettais un peu d’huile dans mes pneus et d’air sur ma chaîne, une grande blonde « cliché suédois » passe en promenant ses deux dalmatiens. Remarque, elle était peut-être Finlandaise, j’ai pas été lui demander.

Je m’installe sur un banc de la place de l’hôtel de ville de Haparanda pour manger. Bizarre, depuis que j’ai franchi le pont, il fait superbeau. La Finlande est maudite. Remarque, vu ce qui tombe au moment où je vous écris ces lignes…ces dernières sont un ramassis de *********.

Ah, que c’est agréable, un peu de soleil! Je peux même aller me rincer tête et pieds dans la fontaine de la place, et sécher dans l’heure…ça change des derniers jours.

Je reprends ensuite la route. À l’ouest, Tornado! Direction Kalix, ville au nom tout droit sortie d’un album d’Astérix en joual.

La grosse route E4 n’a ici pas d’accotement ni d’alternative cyclable. Et elle est souvent à 2+1 voies, séparées par une barrière…j’adore. Enfin, il y a peu de trafic, et je m’arrange pour me faire respecter.

Apparemment, il y a beaucoup de gibier dans le coin: les bords de la route sont barricadés pour éviter que les bestioles ne traversent n’importe où. De temps en temps, il n’y a plus de barrière, et un panneau annonce que les rennes peuvent traverser.

Dans un bled, un mec a dans son jardin tout un tas de Jeep et autres ********** de véhicules militaires. Il a même un faux char d’assaut de la guerre de 14, comme il y avait sur la Place Verte à Montbrehain…mais celui-ci est en bois.

J’arrive à Kalix. Je ravitaille en flotte, retire de l’argent et vais acheter une nouvelle carte. *****, c’est 110 Kr, et j’ai retiré que 100…ça me semblait déjà pas mal. Me voilà possesseur d’une carte de la Suède au 1/900000, qui semble pourrie, mais y’avait pas trop de choix, alors…

J’ai repéré sur la carte une petite route qui rallonge un peu, mais qui devrait me permettre de trouver un spot cool pour la nuit. Alors que j’arrive à proximité dudit endroit, au village de Pålänge, il se met à pleuvoir. Rhaaa, ça, j’aime pas.

La pluie de début de journée, pas de problème, ça a le temps de s’arrêter. Les imperméables, de sécher, le moral, de reprendre du poil de la bête. Mais en fin de journée, juste quand je cherche à camper…pffff, c’est chiant, quoi.

Je me mets en quête du spot idéal: près de la mer, venté, mais abrité de la pluie. Autant dire que c’est impossible. Bref, je campe finalement devant ce qui semble être une maison de vacances ou un gîte, inoccupé et à la pelouse pas tondue. La vue est sympathique. Espérons qu’un gros chef d’entreprise ne décide pas de venir passer ici son samedi soir avec sa maîtresse.

J’ai eu droit à un répit de pluie pour monter la tente…mais là il pleut et repleut depuis au moins 1h30. Bah, Hubba me protège, je m’en fous. Pis je suis pas abrité du soleil, donc s’il faisait beau je crèverais de chaud. (Non, y’a pas de vent…oui, y’a plein de moustiques.)

Bonne première soirée suédoise!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Samedi 25 Juin 2011: Suède! (Filpus > Pålänge)

  1. merronquerra dit :

    hey)) you are fast) we are in helsinki now. we’ve celebrated midsummer holiday (really family holiday) somewhere in a village with my friend’s relatives. it was funny… finland is great)
    i’ll send you photos that ilko took a bit later.
    wish you good weather on a road!)

    • zboud dit :

      Hey! Midsummer with Finnish must have been great! Can’t wait for your pictures, I have a nice one of you, by the way…I’ll send it to you someday :)
      Cheers!

  2. Ed dit :

    belle vue en effet, j’ai bien aimé le « post-apocalyptique » ^^ roule bien !

  3. jmi dit :

    Eh ! On l’a jamais vu ce char de 14 sur la place verte !! Nous on n’avait qu’un pioupiou et il était tout seul à partir à l’assaut en direction du café de la grand rue….
    Pour la description de tes courses « freegan », ça va, on tient le choc ;-)

  4. Justine dit :

    Boah ça dérange pas tant que ça de savoir ce que tu ramasses dans les poubelles. J’y ai travaillé et tout ce qu’on jetait était mangeable, des fois c’était seulement parce que l’emballage était déchiré et on n’avait le droit de rien garder…Quel gâchis !

  5. fa dit :

    t’inquiète pas, nous aussi on était dans la purée de poix…pendant plusieurs jours, et d’un coup le rideau se lève et il fait 30°!!!! aussi, t’inquiète pas, tu n’es ni fou, ni clodo, ni gros dégueu parce que tu es choqué par le gâchis des poubelles, et puis ce ne sont pas de vraies poubelles…ce sont des gâchettes….
    Peux-tu-nous faire une photo des « marchepieds à roulettes », pour se faire une idée de cette chose révolutionnaire….Les Lofoten sont-elles au programme?

    • zboud dit :

      Oui, je vais essayer de photographier une petite vieille, si j’ai l’occasion. Les Lofoten, c’est entre Stockholm et Helsinki? Si oui, non…

  6. Cyrille dit :

    Coucou,
    je trouve ça interessant ces histoires de glaner dans les poubelles, à voir si cela possible dans tous les pays.
    Bizzzz

  7. Brançois Fouder dit :

    Bientôt dans les boutiques de randonneur: le passe universel à conteneur. Je le connais ce patinabulateur, dès la moindre descente, les pieds sur les marches et hop! mais en suédois, il se nomme…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s