Mardi 5 Juillet 2011: Norvège, je t’aime! (Trondheim > Liabø)

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

(Dane les oreilles: Nirvana, « MTV Unplugged in New York ».)

Putain, quelle belle journée! Ça mérite le juron non-censuré. C’est trop beau, la Norvège sous le soleil. 138 km en 6h03, soit 22.8 de moyenne. Et 1200 m de dénivelé, ça faisait longtemps.

Levé vers 7h, c’est le rituel habituel post-jour de repos: douche, déjeûner, remballage, harnachage, aurevoirs. I., t’es vraiment un super hôte, ça m’a fait bien plaisir de me sentir à la maison chez toi. Thanks again! :)

Hier, j’ai réalisé que j’avais zappé une des plus importantes attractions de Trondheim: son ascenseur à vélos! Le premier du monde, construit en 1993. Il n’est pas en service cette année, mais permet quand il fonctionne de ne pas se taper un raidillon de 20% ou presque. Je suis donc allé, avant de quitter la ville, en pélerinage sur ce site remarquable norvégien. Et je me suis fait le petit raidillon, bien sûr!

Avant ça, passage chez le vélociste. Dix euros la chambre à air…putain. Je sais pas si le mec est un arnaqueur ou si c’est normal, mais trois fois le prix français, ça fait mal.

C’est dans la grisaille que je quitte la ville. Je n’ai pas le droit de rouler sur la grosse E6, mais les Norvégiens sont intelligents, il y a un itinéraire pour les cyclistes. Alors que la route principale fonce via ponts et tunnels, je longe la mer, tournicote, monte et descends en me réjouissant de chaque nouvelle vue qui s’offre à moi. D’ailleurs, je crois que j’ai jamais pris autant de photos dans une journée…231 avant élimination du déchet.

À propos de déchet, je récutaille fruits et légumes, pâtes Barilla (s’il vous plaît!) et cacahuètes, entre autres. Les gens des épiceries me virent gentiment, ça fait presque plaisir.

Après Orkanger, je redeviens un usager normal de la route E39, et partage avec les motoristes. Ça monte, descend, tourne de plus belle. Les vues sont superbes. En fait, dès qu’il s’est mis à faire beau, soit vers midi, tout est devenu magnifique. Enfin, je crois que ça coïncide aussi avec les plus beaux endroits traversés aujourd’hui.

J’ai insulté plusieurs fois le monde, supris par tant de magnificence, de beauté, de majesté. Bordel, la Norvège, c’est beau.

Je m’arrête sur une petite aire de repos avec vue superbe pour manger mes poubelles. Je les ai assaisonnées de pâte de poisson en tube. Marrant, aujourd’hui la bouffe que j’ai achetée comportait 100% de tubes. Tomate, vache qui rit (ou équivalent), poisson. La solution facile et pratique pour rendre le pain-poubelle, les pâtes-poubelle et les oeufs-poubelle en mets goûtus et raffinés. Oui, je suis fin cuisinier! :D

Peu de temps après ça, j’ai droit à un joli lac de barrage, et j’ai même pu aller sur le barrage en question, en enrochements, de quelques dizaines de mètres de haut. Sur le ton « Hubert Bonnisseur de la Bath »: j’aime les barrages.

Ah, j’ai oublié! Ce matin, jolie rencontre: deux cyclotouristes, un Autrichien et un Polonais. Le premier, U., a 68 ans, et le second, P., environ mon âge. Marrant comme duo! Ils s’en vont à Nordkapp, après s’être rencontrés dans le traversier vers la Scandinavie. P. traine une remorque « troisième roue » et veut toujours s’arrêter pour pêcher. U. me fait un vrai compliment, en me disant que ça lui donne de la force, de savoir que j’ai roulé plus de 5000 km en 40 jours. Merci U.! Nice to meet you guys, enjoy your trip!

Je prends la claque de la journée quand j’arrive à l’extrêmité de mon premier fjord. Ouah…en fait, le reste de l’après midi, je prends claque sur claque alors que la route E39 longe ledit fjord. Et encore, lui c’est un fjord « basique », apparemment. Il a même pas de nom sur ma carte, presque un sous-fjord, quoi.

Jusqu’à présent, le vent m’aidait plus ou moins à gravir les montées…mais je l’ai maintenant bien dans la face. Allez, on lutte, feignant!

Malgré la charge, je monte relativement rapidement. Je n’ai pas utilisé mon plateau 26 dents de la journée (sauf pour le raidillon matinal, bien sûr) malgré quelques passages dans les 7-8%. En général, les pentes sont ici assez douces, et les plus raides sont assez courtes.

Ce qui monte finit toujours par redescendre: je me fais aussi de jolies pointes à plus de 60. Allez, on remonte le cul, on baisse la tête, pédalier horizontal, et roule ma poule!

Encore un oubli: ce matin, lors d’un arrêt quelconque, je me rends compte que mon pneu arrière est en train de rendre l’âme. Des patches de la bande de roulement se décollent. Il n’a peut-être pas trop aimé les rochers de la balade d’hier…

Je me suis donné comme objectif du jour de me mettre à moins de 60 km de Kristiansund. Il faut pour ça que je dépasse les 136 km au compteur sans quitter la E39. Je misère un peu sur la fin, mais le magnifique cadre est assez motivant. Je vais pas vous le décrire…les photos parlent, j’espère.

Après la dernière descente de la journée, je rejoins la rive par un chemin. Gros rochers, vent léger, soleil, super vue, pas de mouches. Idéal? Je vous laisse juger: des ados viennent sauter des rochers.

Ça m’empêche pas d’être assis face à l’eau, en bedaine au soleil, pour vous dire que je vais maintenant me faire cuire des penne Barilla.

Demain, j’emprunte la route de l’Atlantique, jugée plus belle route d’Europe en voiture par The Guardian. Pas de la merde, si vous me passez l’expression.

Bonne soirée on the rocks!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Mardi 5 Juillet 2011: Norvège, je t’aime! (Trondheim > Liabø)

  1. GOUJON dit :

    C’est vert la norvège :-)

  2. bouderlique dit :

    Merci de nous faire partager ton plaisir de découvrir ces nouveaux horizons.

  3. Mam dit :

    Quel festival de belles photos!
    C’est encore plus beau en vrai, d’accord !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s