Dimanche 24 Juillet 2011: petite planète (Henån > Fjärås)

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

(Dans les oreilles: Les $heriff.)

Bien sympathique journée, malgré les conditions assez rudes. Il est relativement tard (19h29), j’abrège.

Remballage et début de journée sous la flotte, su-per. Pas comme si j’étais pas rodé à l’exercice…

Super pont pour rejoindre Stenungsund. Un pont de remplacement du précédent, qui devait vraiment être magnifique, car à structure tubulaire. Malheureusement un bateau est entré en collision avec…et crouic, plus de pont.

À Kungälv, je fais deux super rencontres. D’abord, alors que je suis en train de squatter la connexion de mon fast-food préféré, un cyclotouriste m’aborde: « are you canadian? ».

Ouah, un Canadien de Colombie-Britannique! Il a reconnu mes couvre-sacoches de la Mountain Equipment Coop, et a les mêmes, tout comme les mêmes couvre-chaussures! On jase de tout et de rien. Lui est sur les routes européennes depuis deux ans, par étapes. Il vient de voir que son cadre est fissuré…aïe! Il regrette de ne pas avoir acheté de Surly. Lui aussi roule ~120 km par jour. Vraiment sympa, D., si tu lis ces lignes, je regrette qu’on n’aie pas pris de photo ensemble!

On geek chacun de notre côté, puis je le rejoins à l’intérieur pour les aurevoirs. Ah, c’est l’occasion de m’ajouter directement à facebook. Quoi??!! Un ami en commun?! Ouah. Alors là, je bats mon record de petitesse du monde. Figurez vous que D. a habité avec une pote qui vit à Edinburgh. ******, c’est quoi la probabilité pour que ce moment arrive?! On est assez sidérés, à vrai dire je suis encore sur le cul en écrivant ça. En même temps, je pourrais difficilement être dans une autre position dans ma petite tente.

D. a aussi campé à Saint-Quentin, à côté de la piscine. Le monde est fou. Bref, super rencontre, D., hâte de te revoir, en Août ou plus tard, en France ou ailleurs!

Quelques centaines de mètres plus loin, je croise un couple d’Allemands qui a un vélo bien bizarre. Au début je pense qu’il s’agit « juste » du vélo couché du monsieur. Mais il est bien gros, ce vélo…damn! Un tandem hybride couché/normal! Ouaaah! Trop fort. La personne de devant est comme sur un vélo couché, celle de derrière comme sur un vélo normal. Tout le monde voit le paysage et peut péter en toute liberté! Cherchez avec google, la marque c’est Hase.

On jase de leur superbe machine, de nos voyages, du temps. Encore des gens cool. Si tout le monde était cyclotouriste dans l’âme, peut être l’humanité s’en sortirait. Bref…nice to meet you! Enjoy your trip!

Je passe quelques heures dans Göteborg, vraiment une jolie ville. La plus jolie de mes villes suédoises, je pense. J’achète des rustines « officielles » pour mon matelas.

En sortant de la ville, je fouille une poubelle alors qu’un mec sort du magasin pour sa pause clope. Je m’attends à me faire virer et cherche un truc drôle à dire…mais en fait, il me dit que y’a pas de problème, je peux prendre ce que je veux. Putain, quelle belle journée! Pâtes, chocolat, fruits et légumes, conserve de tartinade au thon. Je sors de là assez euphorique. J’ai aussi trouvé masse de fruits dans d’autres bennes. Y’en avait une avec un sac plein de bananes à peine tachées. Si les producteurs voyaient ça…

Il me faut bien de l’euphorie post-belle-poubelle-approuvée pour affronter le gros vent que j’ai de face depuis ce matin. Heureusement, les averses ont cessé depuis un petit moment.

Ah, j’ai oublié, ce matin, alors que je pestais contre le vent, je me fais doubler par un rouleur…je m’accroche! Ça va, le mec est pas trop rapide, juste bien pour que je doive à peine faire un effort sur les petits faux-plats. Merci l’ami!

Par contre, quand j’accroche un autre cycliste qui me dépasse cet après-midi, celui-ci se met à accélérer. On est en bord de mer, le vent souffle plus que jamais. Je viens de gonfler mes sacoches de denrées, ce sont de vrais aérofreins. Je tiens le rythme de plus en plus soutenu sur quelques kilomètres, puis décroche. Je pense que le mec a accéléré pour se prouver qu’il pouvait déposer un dude avec cinq sacoches et un poids total avoisinant les 120 kg. Mec, n’importe quel rouleur sérieux peut le faire. Allez, viens faire la course sur Camilien Houde, je prends mon Écovélo pour te laisser une chance. LOL.

Je me trompe de route, ça me vaut du bon pain et du raisin dans une poubelle imprévue.

À Kungsbacka, je demande mon chemin à un passant, qui m’envoie où il faut pas. Rhaaa, j’aurais mieux fait de regarder mon GPS…ne pas faire confiance aux passants.

Je bataille encore quelques dizaines de minutes contre le vent, toujours aussi méchant, puis me trouve un petit coin à l’abri des regards, en lisière de clairière. J’entends pas mal la route, mais bon. Je me suis vautré en montant le chemin escarpé pour arriver ici. J’avoue, j’ai un peu les jambes coupées, cette journée était assez intense. Résultat, trop lent dans la montée en gravel, perte d’adhérence, déclip pas assez rapide…bime. Enfin, rien de cassé, mais ça devait être une chute bien belle à voir.

Aujourd’hui, 121.9 km en 5h48, soit 21 de moyenne.

Demain, on continue vers Copenhague!

Bonne soirée de repos!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Dimanche 24 Juillet 2011: petite planète (Henån > Fjärås)

  1. bouderlique dit :

    Est-ce que tu vas changer le titre de ton blog pour un genre : le tour des poubelles de Scandinavie ou le gaspillage universel? Merci pour les photos et tes récits et souhait de meilleurs conditions atmospériques.

  2. Juan Altitude dit :

    Moi, j’ai trouvé que les paysages suédois resssemblaient étonnement aux paysages québecois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s