Samedi 6 Août 2011: flemme et Transrapid (Immer > Siedlung Niederlangen)

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

(Dans les oreilles: Les Wampas.)

Une journée sans grande motivation. Ça sent la fin de voyage, la lassitude, la fatigue, j’en sais rien…

Il a plu cette nuit, j’ai été réveillé par le bruit des gouttes s’écrasant sur la toile de tente. Enfin, pas de stress, c’est une petite pluie ridicule.

Ce matin, c’est sous les nuages que je prends la route. Le spectacle de la brume sur les champs voisins de mon spot était d’ailleurs plutôt sympathique.

Pas grand chose de merveilleux à raconter sur cette journée, en fait. Des céréales, des patates, de la forêt. Des odeurs de fiente de dindon, de poule, de canard, de porc. L’Allemagne profonde, un peu.

Je me suis fait klaxonner plusieurs fois parce que je roulais sur la route, et pas sur la piste cyclable bossue et étroite. Ah, ralentir, faire un écart, qu’est-ce que c’est difficile et gênant!

J’ai visité des tas d’arrières de supermarchés. Alors, petit aide-mémoire pour les freegan en Allemagne, et pour quand j’y retournerai:
-Lidl: oublie ça. Hyperclean, gros compacteur, point barre. Circulez, y’a rien à voir, allez hop!
-Netto: quand il y a quelque chose, c’est un bac recyclage et deux petits bacs « bouffe ». Parfois intéressant.
-Aldi: à peu près comme Netto, mais souvent clean.
-Combi: chance de bonne poubelle. Glané pâtes, conserve de bouffe, tomates, soupe aujourd’hui.
-Extra discount (ou truc du genre): grosse benne avec un peu de bouffe.
-E-kauf: bof, pas terrible en général.
-REWE: en général, clean sans poubelle.

Après ma pause du midi, je regarde la carte pour déterminer quelle route prendre pour rejoindre les Pays-Bas. Je remarque alors une forme assez hors du commun: la piste d’essai du train magnétique allemand, le Transrapid! Ouaaah, faut que je voie ça! Ça tombe bien, c’est sur la route, ou à peu près.

Impressionnant, ce truc. Lors des essais, le train circule (non, ne roule pas, il est en sustantation magnétique) sur une voie en hauteur, posée sur des piliers de béton. Il monte à plus de 400 à l’heure…pas si pire. Le tout semble tout droit sorti d’un album de Yoko Tsuno. Je trippe!

Manque de bol, malgré mon arrivée au centre de visite dans les heures d’ouverture, c’est fermé. Zut alors…en même temps, je crois pas que la visite inclut un tour en train. Je me contente donc d’espionner le site depuis l’extérieur de l’enceinte, et de penser que j’ai envie de lire de la SF.

Ah, aujourd’hui, j’ai aussi vu une sorte de château assez étrange: 9 pavillons, un au centre et les huit autres disposés en octogone tout autour. L’endroit est un peu trop hupé, et pas assez hippie, je ne m’attarde pas.

Après avoir dévalisé une poubelle et fait le plein d’eau à Lathen, je roule encore quelques kilomètres, et me cherche un endroit peinard pour camper. La plaine a pas mal de champs de maïs, ça devrait pas être trop dur. Instant rigolo quand, sur un petit chemin, je croise une sorte de bus à cheval rempli de gens en train de boire de la bière. C’est samedi soir!

Aujourd’hui, 116.6 km en 4h52, soit 24 de moyenne.

Demain, la Hollande!

Bonne dernière soirée allemande!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Samedi 6 Août 2011: flemme et Transrapid (Immer > Siedlung Niederlangen)

  1. bouderlique dit :

    Dommage de ne pas avoir pû faire une visite détaillée d u train expérimental. Bien que ce ne soit pas le même systéme, ça rappelle l’intallation de l’aérotrain de l’ingénieur Bertin tout au moins pour la voie sur pilier. Je pense que tu connais. Bonne route sans vent!

  2. Pap dit :

    Je ne sais si tu l’avais vu, né ou pas, mais on a eu un maudit engin de délire, nous aussi, les Français! L’aérotrain de l’ingénieur Bertin, un pote à Pompidou… Le bastringue à réaction sur coussin d’air était bien du genre sans avenir aussi, énergivore et très adapté… aux lignes droites par rapport aux tortillards! Circulait sur une voie dédiée, un T à l’envers sur poteaux, trés jolie encore maintenant… Les vaches attrapaient un torticolis à regarder en l’air… Reste la carcasse du bidule et une visite possible ou pas. Gloire au génie humain!

  3. juanaltitude dit :

    Les « rails » sont impressionants!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s