Dimanche 7 Août 2011: bataille de Hollande (Niederlangen > Wezep)

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

(Dans les oreilles: Noir Désir, « 666.667 Club ». Je ne verrai jamais Noir Désir en concert…fuck me!)

Épilogue d’hier: bon gros orage pendant le souper. J’ai filmé l’atmosphère dans la tente à ce moment…un jour peut-être, sera la vidéo publiée.

Sur la route vers 8h30. Vent dans la face dès le matin, pfiouuu, de quoi se démotiver. Mais je suis prêt à me battre!

J’arrive rapidement à la frontière, qui était assez proche de l’endroit où j’ai campé. Me voilà en Hollande, ça y est…nouveau pays, nouvelle langue. Tous les clichés hollandais sont respectés: j’ai vu des tas de moulins, les seules côtes que j’ai montées sont celles des ponts pour passer autoroutes ou chemins de fer, les boîtes aux lettres sont orange, les gens parlent bizarrement.

Je me croirais un peu dans le camping du festival de Dour, entouré de néerlandophones, les quickflupke, comme on les surnommait avec F.H., pour se moquer.

Le vent est vraiment pas mal fort…heureusement, je l’ai rarement en plein dans l’axe, et les petites routes que je prends sont en général un peu abritées par des haies.

D’ailleurs…la Hollande, pays du vélo? Mon cul, ouai. Toutes les grosses routes, ou presque, sont interdites aux vélos! Le fléchage des itinéraires cyclables est, comme d’habitude, merdique…mais il a le mérite d’exister. Les voies cyclables, pareil. En général, bumpy, dangereux…mais parfois vraiment bien, clean, large, impeccable. Bref, même si il y a toujours du chemin à faire, c’est déjà ça, et bien mieux qu’à bien d’autres endroits, c’est sûr. Allez, j’arrête de râler. Mais interdire les routes aux vélos sera, selon moi, toujours stupide.

Alors que je roulais sur une route pas interdite, mais jouxtée par une bande à deux roues, je me suis fait klaxonner par un abruti. Lui était en sens inverse, je le perturbais même pas! Il me montre la bande cyclable de ***** en m’engueulant par corne interposée. Je ne tends quasiment jamais le majeur, mais franchement, j’ai horreur des donneurs de leçons. Alors, ouai, lui, il le méritait!

La bataille contre Éole fait rage. Je ne m’en sors pas si mal, et me maintiens en général au dessus de 20 à l’heure.

Je vois des tas de moulins qui semblent en état de fonctionnement. C’est trippant! La plupart ont des toits de chaume, j’en n’avais jamais vus des comme ça.

La poubelle du jour contenait plus d’une centaine d’œufs, sans exagérer. Ça tombe bien, j’ai fini les miens hier soir! Je m’en cuis une vingtaine, et pose quelques boîtes sur le trottoir avec un post-it « free eggs! ». En tout, il y avait au moins une quinzaine de boîtes de 10, périmant le 11/08. De quoi faire une belle omelette…quel gâchis. Il y avait aussi plein de super verres Duvel, certains cassés, certains intacts. Au total, tout un service de 6 était neuf. Dommage, c’est dimanche, la poste est fermée et je ne peux les trimballer jusqu’à la maison…

En arrivant à je ne sais plus quel bled, une grosse giboulée se met à tomber. Je m’abrite sous l’auvent d’un magasin en attendant la fin du déluge.

Quelques minutes plus tard, rebelote, mais cette fois, il pleut encore plus, et je suis en pleine cambrousse. Ah, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas fait rincer! Ça m’avait pas manqué…mes imper semblent de plus en plus « per », je me sens comme un chat tombé dans la baignoire.

Je vois pas mal de bétail, chevaux, vaches, moutons, chèvres. Les petits chevreaux, c’est un des rares trucs qui me font arrêter quasi à coup sûr. « Ooooh, sont meugnonnnns…! »

J’arrive à Zwolle en fin d’après-midi. Jolie petite ville, le centre historique est une ancienne forteresse. Certains bâtiments de la citadelle ont été convertis en appartements. Gâchis de patrimoine ou joli recyclage?

Le centre-ville est assez désert en ce dimanche. Quel plaisir de rouler dans les rues piétonnes sans être obligé de slalomer entre les bipèdes!

Bon, c’est pas tout ça, mais commence à se faire tard. Je passe le gros pont sur l’IJssel, vent dans le nez, comme d’hab (checkez la manche à air sur la photo). Dans ce pays densément urbanisé, aux autoroutes, routes et chemins de fer omniprésents, j’appréhende un peu…mais finalement, je me trouve un endroit plutôt pas mal. J’entends pas mal la route, mais ne suis pas visible, a priori.

Aujourd’hui, 117.2 km en 5h19, soit 22 km/h de moyenne.

Demain soir, si tout va bien, je dors à Amsterdam.

Bonne soirée hollandaise!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Dimanche 7 Août 2011: bataille de Hollande (Niederlangen > Wezep)

  1. juanaltitude dit :

    Et les cloches dans la photo?

  2. maud96 dit :

    Toujours intéressant, ton trip, et superbes photos, très « parlantes ». Tu as raison, les chevrettes sont toujours « craquantes » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s