Mercredi 10 Août 2011: Den Haag (Amsterdam > Rodkanje)

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

(Dans les oreilles: Pennywise, « Reason to Believe ». J’assume!)

Une journée de bataille, encore…mais ce matin, j’avais deux alliés, on va y revenir.

Je me lève en même temps que mon hôte. Déjeûner, remballage, aurevoirs, douche, et je prends la route. Merci encore J., au plaisir de te revoir, ici ou ailleurs! Je pensais que sortir d’Amsterdam serait une grosse galère, mais en fait, c’est allé tout seul, suffisait de suivre la rivière Amstel, et hop!

Environ une quinzaine de kilomètres après être sorti de la ville, je suis doublé par deux rouleurs. Le vent n’est pas encore vraiment levé, mais je suis bien content de pouvoir drafter…hop, je me mets dans leurs roues.

On jase de vélo et de voyages, entre autres, en roulant bon train. E. est bientôt papa et profite de ses derniers instants libres…félicitations!

Le vent forcit au fur et à mesure. Le paysage est plutôt sympathique, le long de canaux ou rivières, ou dans la plaine hollandaise. P. me montre quelques choses remarquables, comme une piste de ski intérieure, ou une grosse brasserie Heineken.

Au final, on a roulé ensemble environ une cinquantaine de kilomètres. On se sépare quand eux doivent tourner à droite pour retourner vers Amsterdam, et moi à gauche pour aller vers Den Haag. (Au passage, spéciale dédicace à ma prof de français préférée, qui a le même nom que cette ville!) Merci beaucoup P. et E. pour le draft et la jasette, à bientôt…pour Paris-Brest-Paris 2015? :D

Me revoilà tout seul dans la bataille contre Éole, mais heureusement, pour l’instant je suis relativement abrité par l’environnement urbain. J’entre en effet dans Den Haag, et roule jusqu’au centre-ville.

La ville est assez impressionnante, pas mal de monuments, et plein de bâtiments officiels. Plein de gens en cravate…mouai, mouai. Je me sens mieux rue Sainte Catherine à Montréal. Stie que je mangerais des pointes-de-pizza-Sipan-en-face-des-Foufs!

Je me pose sur un banc, avec vue sur des canards, pour me nourrir. S’en suit ensuite une longue misère urbaine pour sortir de la ville/trouver le bon chemin. Ah, que je regrette la route 42 en Norvège: un bled tous les 40 km, une seule route. Le bonheur.

Je traverse des quartiers qui semblent pas mal musulmans, y’a des voiles de partout. J’adore, ça me rappelle l’étudiante de Poly en niqab. Un vrai paradoxe textile. Enfin, chacun son slip.

Je finis par sortir de la fucking grosse ville, et la bataille contre le vent peut maintenant faire rage sur un bon tronçon vers le sud-ouest. Ouah, ça souffle, c’est assez méchant…mais j’appuie sur les pédales, entre les impressionnantes serres.

Je rejoins ainsi le Nieuwe Waterweg, par où passe au moins une partie du trafic maritime du port de Rotterdam. Pas rien, ce port, c’est quand même le plus gros d’€urope!

Le long du gros canal, j’ai le vent de côté. Impressionnant comme ça souffle, je suis bien content de ne pas l’avoir dans la face sur cette portion. J’admire les gros bateaux s’en allant vers la mer, sur un fond d’odeur âcre de raffinerie, et avec des éoliennes à l’horizon.

Je dois prendre un traversier pour passer cette grosse voie maritime. Le bateau semble très fréquenté, un tas de cyclistes et de motoristes l’emprunte.

Je rejoins ensuite Brielle, petit bourg sympathique, avec une fortifications et grosse église. Je commence à fatiguer…allez, je fais le plein d’eau, et me dirige vers un espace de « campagne », comprenez par là, une zone où il y a seulement une maison tous les cent mètres. Putain de pays dense!

Je me trouve un spot pas trop mal, abrité du vent, mais pas vraiment des regards. J’ai toqué à la maison la plus proche pour savoir si je pouvais camper là, mais pas de réponse. Whatever.

Aujourd’hui, 116.5 km en 4h52, soit 23.9 de moyenne.

Demain, on va se battre dans les îles!

Bonne soirée visible depuis la route!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Mercredi 10 Août 2011: Den Haag (Amsterdam > Rodkanje)

  1. bouderlique dit :

    Pas trop de côtes dans le plat pays? Rouler tranquille sur de bonnes pistes cyclos, tu dois apprécier. Bonne route avec moins de vent!

  2. juanaltitude dit :

    Ah, les Foufs. Loin de veston-cravate, en effet.

  3. Justine dit :

    J’y suis allée il y a 15 jours (Reel Big Fish et Streetlight Manifesto), et bien sûr, la traditionnelle pointe de pizza en face des Foufs a été au menu, MIAM !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s