Vendredi 12 Août 2011: la traversée belge (Terneuzen > Boeschepe)

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Dans les oreilles: France Info. Ouai, me voilà de retour au pays, et je « profite » des radios. Je vais pas tarder à zapper.

Aujourd’hui, j’ai traversé la Belgique…parti des Pays-Bas, arrivé en France. 137.5 km en 5h53, soit 23.3 de moyenne. Je suis pas mal fatigué, j’abrège un peu.

La journée commence par un super spectacle: un pont levant se lève pour laisser passer un énoooorme bateau, dont je ne connais pas le type. Bref, marrant de voir une route verticale!

Je misère un peu pour trouver mon chemin dans Terneuzen, dans l’abominable grisaille bénéluxoise. Il pleuviote, il fait sombre, j’adore.

J’arrive quand même assez rapidement à la frontière belge, qui n’est qu’à quelques kilomètres de là. Je longe un gros canal. De l’autre côté, de l’industrie lourde. Du pétrolier/chimique/nucléaire…impressionnant. Le tout crache des nuages plus ou moins blancs, comme si il n’y en avait pas assez.

Après une galère pour rentrer dans Gent, je découvre le joli centre-ville. Un dude me montre où squatter pour une nuit, si je veux, et où me connecter. Il s’avère être plus-ou-moins clodo et sympathique…jusqu’à ce qu’il me dise de lire la Bible.

Il se met à flotter alors que je suis peinard, connecté sur une jolie petite place. Flotter pour de vrai, pas une petite bruine ridicule.

Je reprends la route vêtu de mes imperméables…c’est parti pour une perte de temps monstre pour sortir de la ville. Je me trompe de chemin, il y a des travaux, je me retrompe de chemin, bref, la misère.

Heureusement, la pluie s’arrête vite, et je retrouve mon chemin vers l’ouest. Parce que oui, finalement, je ne passe pas par Bruxelles. Je n’ai pas d’hôte là-bas, et n’ai pas du tout envie d’aller encore m’engluer dans une immense ville. Ce n’est que partie remise!

Je m’arrête dans une cour d’école, sous un petit préau, pour manger. Repas quasiment 100% poubelle, comme d’hab.

Pas grand-chose à raconter sur cet après-midi…j’ai un peu bourré, voulant atteindre la maison de mes hôtes de ce soir. Mon oncle O. et ma tante A., sans oublier M. et L., sont chez eux! Mais je ne le saurai que quelques minutes avant d’arriver…:D

Franchement, le paysage était pas super. C’est dense, plein de grosses routes…je comprends mieux le Norvégien qui disait que « même en Belgique, tu peux trouver un beau truc ».

Un con de policier me dit de retourner sur la piste cyclable, alors que je fais l’aspi à un tracteur. Il y a un peu de vent, que je suis donc forcé d’affronter. Je gênais personne, pourtant, calé derrière le gros cul! Pfff…la loi, c’est lui. Pas un policier cycliste, c’est sûr. Je gueule mon exaspération et appuie sur les pédales pour dissiper ma rage contre l’autorité policière. Je vais plus vite que le tracteur, de toutes façons.

Les centre-villes sont bien les endroits les plus agréables que je traverse. Les clochers, et autres vieux bâtiments, sont vraiment impressionnants.

Je passe près du site de la bataille de Paeschendale, en 1917. Grosse boucherie inutile, comme d’hab, ça fait un peu froid dans le dos. Je chantonne la chanson d’Iron Maiden du même nom.

Je traverse Ieper, ville elle aussi très marquée par la première guerre mondiale. Une fois passé le monument dédié aux disparus des batailles environnantes, la foire à neuneus cotoie la jolie cathédrale.

À la sortie de la ville…du gros son! Damn, c’est l’Ieper Fest, ce festival de hardcore…décidément, j’étais proche du Wacken, je suis à Ieper le jour de l’Ieper Fest. La vie me nargue, vivement le Cabaret Vert!

Les derniers kilomètres sont assez laborieux. Quelques faux-plats flamands se font sentir…mais j’arrive finalement à destination. Aaah, le comité d’accueil « petites cousines » est au bout de la rue! Salut tout le monde, ça fait bien plaisir de vous voir! :)

Rafraîchissement, douche, et on va manger des frites à l’estaminet du coin. Le pied, quoi.

Me voilà bien installé, dans ma chambre à moi, pour une confortable nuit.

Demain, objectif Gris-Nez.

Bonne nuit française!

Publicités
Cet article, publié dans Français, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Vendredi 12 Août 2011: la traversée belge (Terneuzen > Boeschepe)

  1. bouderlique dit :

    Bienvenue en France et bon dimanche.

  2. juanaltitude dit :

    Un de mes rêves, c’est d’aller à Wacken!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s